Accueil d’Alpha Condé : « c’est du jamais vu », selon Mouctar Diallo

Le ministre de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, Mouctar Diallo, ne manque de mots pour qualifier l’accueil réservé au président Alpha Condé, qui rentrait d’un séjour à l’étranger, ce jeudi, 31 octobre 2019, à Conakry. Une réception organisée par la mouvance présidentielle pour répondre à la récente manifestation des opposants au changement de l’actuelle Constitution ambitionné par le pouvoir et qui permettrait au chef de l’Etat guinéen de briguer un troisième mandat. Le président du Parti Nouvelles Forces Démocratiques (NFD) se félicite d’une mobilisation « inédite » et « historique » qui prouve la nécessité d’aller vers un référendum constitutionnel.

« Les faits sont éloquents. Le FNDC a utilisé toutes ses forces, tous ses moyens, toutes ses énergies en nous provoquant. Et donc, la mouvance, la CODENOC, en n’utilisant même pas tous ses moyens, avec 10% de ses moyens, nous avons battu en brèche tout ce qu’ils ont fait avec toutes leurs forces. Vous avez vu leur mobilisation et vous avez vu la nôtre. C’est du jamais vu. Je suis un habitué des mobilisations en Guinée, mais ce qui se passe aujourd’hui est simplement exceptionnel. C’est inédit, c’est historique. Et donc, le peuple de Guinée dans sa majorité, a prouvé qu’il est avec le président Alpha Condé et qu’il soutient une nouvelle Constitution conformément à la loi et pour une Guinée meilleure.

Le FNDC peut dire qu’il est contre une nouvelle Constitution, c’est son droit. Et la mouvance, la CODENOC a aussi le droit de dire oui à une nouvelle Constitution. C’est ce qui fait d’ailleurs la beauté de la démocratie. Maintenant s’il y a deux tendances différentes, la voie la plus démocratique c’est de consulter le peuple par voie de référendum. Et c’est pour cela que nous demandons au président de la République, le professeur Alpha Condé, d’entendre la voix du peuple de Guinée dans sa majorité et de consulter le peuple un référendum », a lancé le ministre.

Le président de la République, Alpha Condé, devrait annoncer très prochainement sa décision d’organiser ou non le très controversé référendum pour changer l’actuelle Constitution. Une démarche qui, si elle réussit, lui ouvrirait la voie pour briguer un troisième mandat l’année prochaine.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tel. 621090818

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS