Lahidi : découvrez des promesses non tenues d’Alpha Condé et son gouvernement

Depuis 2016, la plateforme Lahidi suit et évalue les promesses du président de la République de Guinée et de son gouvernement. Actuellement, elle répertorie 330 engagements en se basant sur le programme de gouvernance 2015 – 2020 et la déclaration de politique générale du Premier Ministre Ibrahima Kassory Fofana.

À la fin de son premier mandat en 2015, Alpha Condé, candidat à la réélection, a entrepris des tournées à l’intérieur du pays pour convaincre les citoyens de lui renouveler leur confiance. Des localités de toutes les régions de la Guinée ont été sillonnées. Répondant pour la plupart du temps aux demandes des communautés, le Président candidat à la présidentielle de 2015 a fait des promesses partout.

En 2016, se basant sur des témoignages d’élus locaux, d’administrateurs territoriaux et des reportages des médias, Lahidi avait collecté plusieurs centaines de promesses directement faites aux communautés par le Président de la République. Mais par soucis de fiabilité, LAHIDI.ORG n’a finalement retenue que les promesses rapportées par au moins deux médias présents sur place et confirmés par des sources locales. Certaines promesses se rapportaient à son projet de société ou à la Déclaration de politique générale du Premier Ministre. C’est ainsi que nous avons retenu et répertorié sur www.lahidi.org plus de 60 promesses qui concernent directement des communautés locales à l’intérieur du pays.

Ce présent rapport analyse le niveau de réalisation de 33 de ces promesses faites par le Président de la République dans les régions de Boké, Labé, Kankan et N’Zérékoré. Les sources de ces engagements : son programme de gouvernance 2015-2020, ses tournées électorales et les déclarations de politiques générales de ses différents Premiers Ministres.

Le mécanisme d’évaluation de Lahidi est basé sur la vérification des faits (fact checking) en les confrontant aux informations fournies par le gouvernement.

Pour ce présent rapport, notre équipe a parcouru toutes les régions concernées en octobre 2018 pour s’enquérir du niveau de réalisation des promesses et échanger avec les communautés. Dans chaque région, nous avons travaillé avec au moins un journaliste ou activiste de la société civile locale.

Lahidi a aussi tenté de recueillir des informations sur l’évolution de certains projets d’infrastructures pilotés par le ministère de l’énergie mais en vain. Sans le dire clairement, le chargé de communication dudit ministère nous a tout simplement évités. Nos multiples tentatives sont restées sans succès.

QUELS ENSEIGNEMENTS POUVONS-NOUS EN TIRER ?

Les 33 engagements sont répartis entre huit secteurs notamment la santé publique, les transports et travaux publics, l’eau et l’électricité, les actions sociales, l’industrie et PME, élevage et pêche…

Les secteurs ‘’Transports et TP’’- ‘’Eaux et électricité’’ enregistrent le plus grand nombre de promesses, respectivement 11 et 10. Cela peut s’expliquer par la forte demande des populations en matière d’infrastructures notamment routières et le besoin sans cesse croissant d’électricité. Dans ces régions, nous n’avons pu documenter aucun engagement pris par le chef de l’Etat et son gouvernement dans les secteurs de la ’’Jeunesse’’, des ‘’Sports et de la culture’’.

Télécharger ici le cinquième rapport LAHIDI

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS