Comme annoncé précédemment, le Front National pour la Défense de la Constitution compte manifester le lundi, 04 novembre prochain sur l’ensemble du territoire guinéen. Cela, pour protester à nouveau contre le projet de troisième mandat du président Alpha Condé. A Conakry, la marche pacifique projetée se par le FNDC a été autorisée par les autorités, a appris Guineematin.com des organisateurs.

Selon Abdoulaye Oumou Sow, le coordinateur de la communication du Front National pour la Défense de la Constitution, le gouvernorat de Conakry a donné ce vendredi, 1er novembre, son aval pour la tenue de cette manifestation prévue sur l’autoroute Fidel Castro. Elle partira du rond-point de la Tannerie pour s’achever sur l’esplanade du palais du peuple, en passant par Madina.

Le FNDC invite les habitants de la capitale guinéenne à se mobiliser massivement pour prendre part à cette marche qui devrait, en principe, se dérouler pacifiquement. La structure composée de partis politique d’opposition, d’activistes de la société civile, de syndicats entre autres, compte mobiliser au moins 5 millions de personnes à travers tout le pays pour dire non au projet de nouvelle constitution, qui permettrait au président Alpha Condé de briguer un troisième mandat.

Lors de sa première manifestation autorisée du 24 octobre dernier, le FNDC avait réussi une mobilisation impressionnante à Conakry et dans certaines villes de l’intérieur. Reste maintenant à savoir si cette même histoire se répétera le 04 novembre prochain.

A suivre !

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com