Faranah : les 61 ans de l’Armée guinéenne célébrés dans la ferveur

A l’image de leurs paires des autres villes du pays, les forces de défense et de sécurité de Faranah ont célébré hier, vendredi 1er novembre 2019, le 61ème anniversaire de la création de l’armée guinéenne. La cérémonie a été organisée dans l’enceinte du camp militaire de Faranah. Elle a connu une forte mobilisation des agents des forces armées mais aussi des autorités locales, a constaté le correspondant de Guineematin.com sur place.

Colonel Mathias Camara, commandant adjoint du bataillon autonome de Faranah

Après le défilé organisé à cette occasion, le Colonel Mathias Camara, commandant adjoint du bataillon autonome de Faranah, a rappelé l’importance de la date du 1er novembre pour les forces armées de Guinée. « Cette date qui symbolise la fierté des porteurs de l’uniforme, constitue une date repère importante de l’histoire de l’armée guinéenne. En effet, je voudrais tout d’abord, au nom de toutes les forces de défense et de sécurité de Faranah, vous réitérer nos sincères adhésions et dévouement à la campagne de réforme menée à l’avènement de la troisième République par les autorités militaires et politiques qui, aujourd’hui, s’unissent sur le terrain.

Ces militaires, toutes catégories confondues, resteront reconnaissants et vous disent grand merci pour tout ce que vous avez fait et vous êtes en train de faire pour l’amélioration des conditions de vie et de travail des forces armées guinéennes. C’est l’occasion pour nous de louer les efforts de sacrifice consentis par l’armée guinéenne aux côtés de certains pays africains pendant l’ère des indépendances. Je voudrais, à l’occasion de cette grande cérémonie, rendre un hommage mérité à nos illustres devanciers, compagnons d’armes dont la mission sacrée a permis à notre pays la stabilité, l’unité nationale, la protection de l’intégrité territoriale de notre pays », a dit l’officier.

Sadou Kéïta, gouverneur de Faranah

Pour sa part, le gouverneur de la région administrative de Faranah, Sadou Keita, a interpellé les hommes en uniforme à la vigilance. « Aujourd’hui comme vous le constatez, notre pays est menacé. Il faut redoubler la vigilance le long des frontières et l’intérieur de la région. Nous sommes dans l’insécurité si vous ne nous sécurisez pas. Les derniers événements (les différentes arrestations de personnes suspectes) ont contribué à nous faire comprendre cela. Et grâce à vous, on a extirpé de nos rangs certains de ceux qui veulent faire du mal au pays. Nous lançons un appel à tous les chefs de quartiers de notre région et l’ensemble des maires, les sous-préfets, de redoubler davantage de vigilance pour éviter que les acquis de la République soient mis en cause », a exhorté le gouverneur.

De Faranah, Bangoura Mamadouba pour Guineematin.com

Tél. : 00224 620 24 15 13 /660 27 27 07

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS