De très nombreux Guinéens, opposés au projet de nouvelle constitution, ont répondu à l’appel à marcher du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) de ce jeudi, 07 novembre 2019. Habillé en tenue kaki, t-shirt rouge du FNDC en dessous, et une casquette du FNDC vissé sur Cellou Dalein Diallo depuis le capot de son véhicule a félicité de vive voix les Guinéens présent à cette marche.

Le patron de l’UFDG a dit que les manifestations continueront jusqu’à ce qu’Alpha Condé renonce à son projet de 3ème mandat, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Décryptage !

« Je me réjouis d’abord de constater que les Guinéens ont massivement répondu à l’appel du FNDC, beaucoup plus que le24 octobre dernier, qui n’a rien à avoir avec l’accueil réservé à monsieur Alpha Condé. Mais, c’est un accueil qui avait été organisé, ce sont des fonctionnaires qui avaient été obligés de sortir, les agents des services publics et parapublics, les élèves, tout le monde a été mobilisé sous l’effet de la corruption et de l’intimidation.

Aujourd’hui, je suis avec des citoyens qui ont décidé librement de venir porter leur message à Alpha Condé, lui montrer qu’ils ne sont pas prêts à accepter un 3ème mandat et qu’ils défendent bec et ongle notre constitution. Je suis satisfait. Vraiment, je félicite les Guinéens qui ont répondu massivement à l’appel du FNDC et je constate que le FNDC incarne véritablement la volonté de notre peuple.

Nous allons organiser une manifestation dans les jours qui viennent. On va tirer d’abord les leçons de celle-ci et puis lancer un autre mot d’ordre dans les jours qui viennent pour que le peuple continue d’exprimer son refus catégorique d’aller vers un 3ème mandat.

Ce projet ne passera pas, les Guinéens n’en veulent pas. Comparez seulement cette manifestation à celle qui avait été faite à l’occasion de la réception d’Alpha Condé et qui avait connu la présence des fonctionnaires, des élèves… On a été obligé de fermer les classes, les hôpitaux ont été fermés. Tous les établissements publics se sont vus non seulement d’apporter de l’argent, mais de mobiliser leur personnel… ».

Propos recueillis par Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin