Mouctar Diallo, ministre de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes

Publireportage : Le Consortium des Organisations non-gouvernementales pour la Promotion de l’Excellence en Guinée (COPE-Guinée) s’est inscrit dans une dynamique de distinction des personnalités marquantes dans notre pays à travers leurs actions sur le terrain. C’est dans cette dynamique que la structure a porté son choix pour cette année 2019 sur Mouctar Diallo, ministre de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes.

Pour reconnaitre les efforts des personnes qui travaillent d’arrache-pied pour faire avancer leur pays, le Consortium des Organisations non-gouvernementales pour la Promotion de l’Excellence en Guinée (COPE-Guinée) a initié le Gala de distinction des 100 acteurs publics les plus dynamiques de la Guinée. Pour cette année 2019, COPE-Guinée a fait son choix sur le Ministre de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes.

Mouctar Diallo fait partie des dignes fils de ce pays qui ont obtenu cette distinction. Elle est la récompense des efforts inlassables fournis par monsieur Diallo au service de la nation. En effet, depuis son arrivée à la tête de ce département, Mouctar Diallo a conçu et réalisé plusieurs projets innovants en faveur de la jeunesse. Une manière de concrétiser les aspirations du président de la République dans le cadre de l’autonomisation des jeunes en Guinée.

Le Ministre de la Jeunesse s’est inscrit dans la dynamique de créer les conditions de la transformation, une innovation organisationnelle systémique qui permet d’apprendre à travailler ensemble à travers notamment les Groupements d’Intérêt Economique (GIE), de croiser les expériences et de partager un modèle de gestion adapté aux différents projets.

Pour exemple, nous citerons entre-autres les projets de formation et d’entrepreneuriat en faveur des jeunes de l’Axe Hamdallaye-Bambéto-Kagbélen, la construction des stations d’adduction d’eau, les barques motorisées accordées aux pêcheurs, l’accompagnement apporté aux jeunes porteurs de projets dans divers domaines, la réalisation d’une unité de saponification à Koba, l’équipement et la rénovation de plusieurs maisons de jeunes…

Toutes ces prouesses du ministre Mouctar Diallo, visant à favoriser l’insertion socio-économique et professionnelle des jeunes, ne sont pas passées inaperçues aux yeux de cette ONG. Comme le dirait l’autre, « La reconnaissance du travail bien fait est une récompense souvent bien plus appréciée qu’un salaire ».

Fin

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin