A l’appel du FNDC, de nombreux guinéens sont dans la rue ce jeudi, 07 novembre 2019, à Conakry. Ils sont sortis manifester leur colère contre l’incarcération de plusieurs membres du Front National pour la Défense de la Constitution et s’opposer à un troisième mandat pour le président Alpha Condé. Et, même si cette marche est autorisée, elle suscite des inquiétudes à l’aéroport de Conakry, a appris Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Avant même le départ des manifestants, réunis au rond-point de la Tannerie, cette marche paralyse déjà certaines activités de Conakry. Sur les différents axes routiers de la capitale guinéenne, la circulation est beaucoup moins dense que d’habitude. Certains commerces sont également fermés dans certaines parties de la ville. Par contre, la plupart des écoles, banques, stations-service et marchés sont fonctionnels.

A l’aéroport de Conakry, zone qui sera traversée par les manifestants, tout se passe normalement. Les travailleurs sont à leurs postes et les activités ne sont pas affectées. Selon des informations confiées à Guineematin.com, cinq vols sont programmés aujourd’hui. Des inquiétudes demeurent cependant sur les lieux. Des travailleurs de la SOGEAC (Société de Gestion et d’Exploitation de l’Aéroport de Conakry) soulignent qu’en pareille situation, de nombreux passagers arrivent souvent en retard. Ce qui affecte le programme des vols. Reste à savoir ce qu’il en sera ce jeudi.

Abdallah BALDE pour Guineematin.com

Tél: 628089845

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin