La première session du Conseil Local de Sécurité et de la Prévention de la Délinquance (CLSPD) s’est tenue dans la journée d’hier, jeudi 07 novembre 2019, dans la salle de conférence de la mairie de Siguiri. La démarche vise à échanger autour des questions de sécurité qui concernent la commune urbaine en proie à de nombreux soubresauts en impliquant les citoyens, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Cette première session du CLSPD de Siguiri est liée à la mise en œuvre de la doctrine de la police de proximité. Elle s’inscrit dans le cadre du projet « Partenaires pour la Sécurité en Guinée : la réforme de la police au service du citoyen », financé par le département d’État américain.

Selon nos informations, cette première session vise à favoriser la production d’un plan local de la sécurité et l’adoption d’un règlement intérieur du CLSPD de Siguiri. Une rencontre qui réjoui Almamy Tounkara, secrétaire général de la commune urbaine de Siguiri et coordinateur du CLSPD. « C’est une aubaine pour nous de recevoir ce projet quand on sait que le développement passe obligatoirement par la sécurisation des citoyens et de leurs biens. Aujourd’hui, nous avons réuni tous les membres du CLSPD de la commune afin qu’on puisse adopter le règlement intérieur du CLSPD. Nous avons également passé en revue des projets de sécurité qui seront proposés par les membres pour que les jours à venir, l’autorité communale puisse voir quel est le type de projet et quelle est la méthode de sécurisation la mieux propice pour valider cela au niveau du conseil communal, pour que ces projets soient exécutés pour sécuriser nos citoyens », a expliqué monsieur Tounkara.

La rencontré d’une journée a réuni les membres du CLSPD de Siguiri : les élus locaux, la justice, les forces de police et la gendarmerie, les opérateurs économiques, les religieux, les associations de femmes et de jeunes. Tous ces acteurs ont mené des réflexions sur la problématique de l’insécurité qui gangrène la ville de Siguiri.

De Siguiri, Bérété Lanceï Condé pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin