Alsény Farinta Camara

Un nouveau bras de fer vient de naître dans la préfecture de Kindia. Le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) compte battre le pavé le lundi, 11 novembre 2019, pour encore une fois dénoncer les velléités du président Alpha Condé de s’accrocher au pouvoir au-delà de son dernier mandat. Les autorités communales y sont fermement opposées, rapporte l’un des correspondants de Guineematin.com basé dans la préfecture.

La manifestation projetée par l’antenne locale du FNDC de Kindia n’a pas reçu l’aval des autorités, contrairement à celle de la journée du jeudi 07 novembre. Mais, contre vents et marrées, le FNDC campe sur sa position de marcher le lundi 11 novembre dans la cité des agrumes.

Alsény Farinta Camara, coordinateur régional du FNDC, se dit choqué par la décision de l’autorité communale. « Nous avons déjà adressé une déclaration de marche à la commune urbaine de Kindia. Mais très malheureusement, nous avons constaté avec regret que la réponse de la commune méconnait le droit de manifestation et de cortège. Au sein du FNDC Kindia, cela nous a choqués parce que tout simplement, les autorités de la commune violent une fois de plus le droit de manifestation et nous, nous maintenons notre manifestation de ce lundi 11 novembre 2019. Nous allons marcher parce que la loi est impersonnelle et elle est générale. La commune urbaine de Kindia n’appartient pas à une personne ni à un groupe de personnes », a-t-il lancé.

Les autorités de Kindia évoquent l’échec retentissant enregistré aux examens nationaux l’année écoulée pour justifier l’interdiction de la manifestation. Alsény Farinta Camara botte en touche cet argument. « L’argument que la commune a donné, c’est compte tenu des échecs massifs de l’année dernière dans secteur de l’éducation, mais qui ne relèvent pas de notre responsabilité. C’est plutôt de la responsabilité du gouvernement de faire en sorte que les élèves puissent étudier, pour qu’il y ait de succès dans les écoles. La commune nous a toujours dit de ne pas marcher et nous avons toujours coopéré, mais pas cette fois ci. Donc, que le préfet s’implique ou pas, nous nous allons marcher le lundi et surtout nous voulons une fois encore que la loi soit respectée », a laissé entende monsieur Camara.

En outre, le coordinateur du FNDC invite les habitants et citoyens de Kindia à se mobilier à nouveau contre une présidence à vie du professeur Alpha Condé. « Nous appelons nos partisans à se mobiliser davantage pour que ce lundi nous puissions donner un franc succès aux manifestations dans notre commune, pour dire une fois de plus NON au 3ème mandat », a-t-il martelé.

Mohamed M’bemba Condé pour Guineematin.com

Tél. : 628 51 88 88

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin