Monsieur Alhassane Diallo, chargé à l’organisation du FNDC à Dalaba

Après sa première marche organisée le jeudi, 07 novembre 2019, l’antenne du FNDC à Dalaba projette une nouvelle manifestation pour le jeudi, 14 novembre prochain. Et, la structure se donne pour objectif de mobiliser un plus grand monde dans les rues de la ville pour protester contre un troisième mandat pour le président Alpha Condé, a appris Guineeamtin.com à travers un de ses journalistes.

Venue un peu en retard dans la mobilisation en cours dans le pays contre le projet de troisième mandat du président Alpha Condé, la ville de Dalaba se fait déjà remarquer. Le jeudi dernier, l’antenne locale du Front National pour la Défense de la Constitution a organisé sa première manifestation de rue. Une première sortie qui fut un succès malgré les tentatives de déstabilisation menées par le préfet, se félicite monsieur Alhassane Diallo, chargé à l’organisation du FNDC à Dalaba.

« Nous à Dalaba, nous disons que nous pouvons échanger sur tout sauf le changement de la constitution. Nous sommes farouchement opposés au changement de la constitution et au 3ème mandat. Le FNDC est présent dans les 10 sous-préfectures de Dalaba. Il n’y a pas et il n’y a aura pas de 3ème mandat en Guinée. Et, c’est pour cette raison que vous avez vu toutes les personnes qui étaient dans les rues le jeudi dernier pour dire non à ce projet des autorités actuelles.

En dépit des intimidations dont certains ont été victimes de la part du préfet, il y a eu plus d’un millier de personnes dans les rues de Dalaba, il y a même des journalistes qui avaient pris part à la marche. Vous savez, le préfet avait voulu intimider les commerçants. Il avait fait décrocher certaines de nos banderoles. Cela nous a beaucoup choqués parce que ce préfet est originaire de Dalaba. Mais, au lieu de penser à développer la préfecture, il se met à menacer et à faire enfermer les gens. Mais ça, ça ne nous fera pas reculer », assure l’activiste anti-troisième mandat.

Monsieur Alhassane Diallo, chargé à l’organisation du FNDC à Dalaba

Après ce premier succès, le FNDC-Dalaba compte récidiver le jeudi, 14 novembre prochain. Et ce jour-là, la structure compte mettre le double de ceux qui ont manifesté cette semaine dans la rue. « La marche que nous prévoyons le jeudi prochain sera du jamais vu. Nous avons mis plus d’un millier de personnes dans les rues le jeudi dernier. La marche prochaine, nous ferons le double. Nous n’avons pas dit que nous ferons comme Conakry, mais nous ferons à peu près comme Conakry le jeudi prochain. Toutes les sous-préfectures se videront ce jour-là et les gens viendront manifester avec nous dans la commune urbaine. La loi fondamentale que nous avons l’une des meilleures lois que la Guinée ait connues. Donc, elle ne sera pas changée », a dit avec insistance Alhassane Diallo.

De Dalaba, Ibrahima Sory Diallo, envoyé spécial de Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin