Ahmed Tidiane Traoré, ministre conseiller à la présidence de la République

Après l’étape de Kissidougou, le stade préfectoral de Gueckédou a servi de cadre hier dimanche, 10 novembre 2019, à la tenue d’un meeting sur la nouvelle constitution. La cérémonie a été présidée par l’ex-ministre des transports, Ahmed Tidiane Traoré, représentant du chef de l’Etat. Il était accompagné du président de l’Assemblée nationale, Claude Kory Kondiano ; du ministre de l’Hydraulique et de l’assainissement, Elhadj Papa Koly Kourouma ; du ministre de l’élevage, Roger Patrick Millimouno ; de l’ancien ministre de l’agriculture, Jean Marc Telliano, du ministre conseiller à la présidence, Marc Yombouno, entre-autres, rapporte l’envoyé spécial de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Apres la présentation des dix noix de cola par la notabilité, suivi du don d’une enveloppe, le maire de la commune urbaine a souhaité la bienvenue à la délégation du chef de l’Etat. Papa Léno en a profité pour citer quelques acquis du président Alpha Condé avant d’annoncer son soutien à l’idée de la nouvelle constitution.

Prenant la parole, l’ex-ministre de l’agriculture et président du RDIG, Jean Marc Telliano, a jonglé avec les mots pour justifier l’idée de nouvelle constitution. « On n’est pas là pour un 3ème mandat, on est là pour la nouvelle constitution. S’il y a nouvelle constitution, on remet les compteurs à zéro. Maintenant, nous commençons à zéro et ça sera le 1er mandat de la 4ème République, et non le 3ème mandat comme le pensent l’opposition et le FNDC. Dans l’ancienne constitution, il y a trop de mensonge dedans. Ils nous disent que la constitution a été votée par la majorité de la population et pourtant, c’est archifaux. Dans la constitution de 2010, on n’a pas parlé des femmes, ni des jeunes et même des handicapés. Et pourtant, les handicapés sont très nombreux en Guinée ».

Pour sa part, Ahmed Tidiane Traoré, ministre conseiller à la présidence de la République et chef de la délégation, Ahmed Tidiane Traoré, a dit avoir pris note de la volonté des citoyens de Gueckédou avant de promettre de remontrer les propos à qui de droit. « Nous savons que vous n’êtes pas contents parce que vous ne voyez pas le président Alpha Condé devant vous. Mais, il me charge de vous dire qu’il reviendra ici à Gueckédou, Kissidougou et Macenta pour vous saluer. Nous avons également lu vos pancartes revendicatives, qui réclament une nouvelle constitution pour notre pays. Nous sommes des missionnaires, nous allons rapporter fidèlement tout ce que vous avez dit au président de la République. Et, le président est à votre service. Tout ce que vous voulez, il le fera », a promis monsieur Traoré.

En outre, l’ancien ministre des Transports va abonder dans le même sens que Jean Marc Telliano. « La Constitution actuelle est provisoire. Est-ce que elle a été votée par le peuple ? Est ce qu’elle a été votée par des députés élus ? C’est une constitution pour pouvoir aller aux élections. Mais, tous ceux qui revendiquent étaient à cette réunion : UFDG, UFR, PEDN, UPG… ils étaient tous là-bas et on a dit que celui qui sera élu comme président doit mettre en place une nouvelle constitution. Il s’agit de ça. Alors, ils en font un problème comme si le ciel allait se coller à la terre. Alors, je vous invite, population de Gueckédou, à aller vous faire recenser si vous êtes prêts à voter en rang serré pour la nouvelle constitution », a-t-il lancé.

A noter qu’après le meeting de Gueckédou qui s’est terminé à 15h, la délégation a mis le cap sur Macenta, comme le prévoyait le programme où une autre manifestation est attendue.

A suivre !

De Guéckédou, Foromo Gbouo Lamah pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com