Dr Fodé Oussou Fofana, vice-président de l’UFDG

La convocation du corps électoral par le président de la République à la date du 16 février 2020 n’est pas du goût des acteurs politiques de l’Opposition. Joint au téléphone par un reporter de Guineematin.com au lendemain de la publication de ce décret, Dr Fodé Ousssou Fofana a annoncé une réunion du conseil politique de l’UFDG ce mardi 12 novembre 2019, pour une réaction appropriée.

« Nous, nous avons décidé de nous retrouver. J’ai fait convoquer une réunion du conseil politique de l’UFDG à midi », a indiqué le vice-président de l’UFDG.

Mais, avant cette rencontre, Dr Fodé Oussou Fofana s’est interrogé sur le bien-fondé du décret du Chef de l’Etat. « On ne peut pas convoquer un corps électoral qui n’existe pas. Avec ce décret, il (le président Alpha Condé) prouve tout simplement qu’à la présidence, même s’il y a des juristes, ils ont besoin d’aller à l’école ».

Visiblement surpris par ce décret, le vice-président de l’UFDG estime que cet acte présidentiel résulte d’une panique. « Un président doit être entouré de conseillers. Et, parmi ces conseillers, il y a des juristes. Ça veut dire que quand tu dois convoquer, il faut savoir qui tu dois convoquer, parce que tu ne peux pas convoquer ce qui n’existe pas. C’est une façon de ridiculiser la République, c’est une façon de prouver qu’il y a des problèmes parce que leur rôle c’est aussi cela. Parce que quand tu as des conseillers comme Kiridi Bangoura qui est secrétaire général à la présidence, qui a organisé tellement d’élections, qui sait c’est quoi un corps électoral, qui sait quels sont les délais légaux pour convoquer un corps électoral, c’est humiliant… C’est quoi le corps électoral ? Le corps électoral, c’est l’ensemble des citoyens enrôlés. Ça veut dire qu’on connait sur les 12 millions de Guinéens, il y a combien de personnes qui sont enrôlées. Mais, ici le corps électoral n’existe pas. Il met d’ailleurs le président de la CENI dans une mauvaise position (…). Ça prouve qu’il y a la panique à bord, c’est complètement la panique. C’est humiliant pour la République », a-t-il dit, précisant que les opposants vont se retrouver pour harmoniser et se prononcer.

Propos recueillis par Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin