Après Kissidougou et Guéckédou, la délégation du pouvoir en tournée dans la région forestière de la Guinée, était à Macenta dans la soirée du dimanche, 10 novembre 2019. Les émissaires du président de la République ont été accueillis par les autorités locales et plusieurs citoyens. L’occasion pour les maires des 14 communes rurales de la préfecture, d’exprimer leur soutien au controversé projet de constitution ambitionné par le régime Alpha Condé, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

A l’exception du maire de la commune urbaine de Macenta, issu de l’UFDG, les élus des différentes communes de la préfecture ont fait une déclaration commune qui a été lue par leur porte-parole Morigbè Camara, maire de Sengbèdou. Ils ont d’abord salué les actions de développement engagées dans la préfecture dans le cadre de l’ANAFIC, avant d’exprimer leur soutien au projet de nouvelle constitution. « Les Communes de Macenta, à l’instar des autres communes du pays, ont bénéficié au titre de leurs Programmes Annuels d’Investissement (PAI) 2019, de la part de l’Agence Nationale de Financement des Collectivités (ANAFIC) mise en place sur votre initiative (du président de la République, ndlr), d’une importante somme de 16 milliards 560 millions 349 mille 450 francs guinéens en vue de :

La Réhabilitation de la gare routière de Zimodou pour permettre le désengorgement de l’actuelle gare qui constitue un véritable danger public pour nos populations ; la construction de postes de santé dans les communes rurales et urbaines de Macenta ; la réalisation des dalots ; la construction d’écoles, pour ne citer que celles-là. C’est le lieu pour nous de vous dire monsieur le Président de la République, notre détermination à soutenir inconditionnellement le projet de révision constitutionnelle proposé par le gouvernement guinéen. Macenta dit OUI à la nouvelle constitution », a lancé maire de la commune rurale Sengbèdou, Morigbè Camara.

Morigbè Camara

Ces autorités locales ont mis également cette occasion à profit pour solliciter d’autres actions de développement dans la préfecture. « Nous profitons de cette occasion qui nous est offerte pour vous exprimer notre profonde gratitude quant à la réalisation d’importantes infrastructures socio-économiques dans nos collectivités et vous soumettre certaines urgences qui sont : le bitumage de la voirie urbaine de Macenta ; l’aménagement de la rivière Zazazia dont les crues causent assez de dégâts matériels et de pertes en vies humaines chaque année ; la relance du barrage hydroélectrique sur la Lofa ;

La finalisation du projet de rénovation du stade Ahmed Ben Bella de Macenta pour redynamiser les activités sportives de la jeunesse ; la relance de l’usine de Thé de Macenta ; la réhabilitation de la centrale hydroélectrique de Sérédou ; le reprofilage des pistes rurales de Macenta ; la réhabilitation de la route du café ; la construction du Mausolée de l’illustre N’Zébéla Togba PIVI ; la finalisation du reprofilage de la route Macenta-Kossankoro ; l’adduction d’eau de la ville de Sérédou par gravitation », a énuméré le porte-parole des maires.

Après Macenta, la délégation a mis le cap sur N’Zérékoré, la capitale de la Guinée forestière.

À suivre !

De Macenta, Foromo Gbouo LAMAH pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin