Le continent Noir va célébrer la treizième (13ème) Journée Africaine de la Jeunesse le 16 novembre prochain. En prélude à cette célébration au cours de ce mois de novembre, consacré mois de la jeunesse africaine, le ministre de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes a fait une déclaration ce mercredi, 13 novembre 2019, au siège du département.

Dans son intervention, Mouctar Diallo a rappelé « qu’aucune renaissance de l’Afrique ne peut se concrétiser sans un investissement adéquat consenti dans la jeunesse ». D’où la nécessité de mobiliser toutes les énergies dans le cadre de la prise en charge de la jeunesse, la force vive pour le développement du continent. Le ministre en a profité pour louer les efforts consentis dans notre pays en faveur de la couche juvénile.

Déclaration :

DÉCLARATION DU MINISTRE DE LA JEUNESSE ET DE L’EMPLOI DES JEUNES A L’OCCASION DE LA JOURNÉE AFRICAINE DE LA JEUNESSE ET DE LA JOURNÉE DE LA CHARTE AFRICAINE DE LA JEUNESSE
Mouctar Diallo, ministre de la jeunesse

Mesdames, Mesdemoiselles et Messieurs ;

Chers jeunes compatriotes ;

C’est avec un agréable plaisir doublé d’un grand honneur que je m’adresse à vous à cette occasion solennelle du mois de la jeunesse africaine célébré le 1er novembre de chaque année et le 16 novembre journée de la charte africaine de la jeunesse.
La célébration de la Journée Africaine de la Jeunesse s’inscrit dans le cadre de l’adoption de la Charte Africaine par la décision du Conseil Exécutif du sommet de Banjul le 1er Novembre à l’occasion de laquelle la journée a été proclamée et instituée comme journée de la jeunesse africaine.

En juillet 2006, à Banjul les chefs d’Etats et de Gouvernement de l’UA ont approuvé la Charte Africaine de la Jeunesse, qui est un document politique et juridique qui établit la norme minimale de subsistance pour les jeunes sur le continent.

En 2009, les années 2009-2018 ont été déclarées décennie de la jeunesse avec un plan d’action. Ce plan d’action qui a été endossé par les chefs d’Etat de l’Union Africaine lors du sommet de l’UA à Malabo sur la jeunesse, est une feuille de route pour la mise en œuvre accélérée de la Charte Africaine de la Jeunesse et un mécanisme de référence et d’équité en faveur des jeunes à l’échelle continentale en 2018.

Chers Jeunes Citoyens ;

Le 13ème anniversaire de la Journée Africaine de la Jeunesse 2019 a pour thème «Compter moi dans un million ». L’initiative « 1 million d’ici 2021 » est un projet du Président de la Commission de l’UA son Excellence Moussa Faki MAHAMAT. Elle vise à atteindre des millions de jeunes africains avec des opportunités et des interventions dans les domaines clés de l’Emploi, de l’Entrepreneuriat, de l’Education et de l’Engagement (4E), dans le but d’accélérer la croissance de l’Afrique. Cette thématique s’inscrit également dans la vision du Président de la République le Professeur Alpha CONDE et démontre à suffisance le travail qu’il nous reste à faire pour l’épanouissement de cette jeunesse, qui faut-il le rappeler, est le moteur de la transformation et de développement de notre pays.

A cet instant solennel, je voudrais remercier et exprimer la profonde gratitude de la jeunesse guinéenne au Président Alpha CONDE pour les nombreux efforts louables que lui et son gouvernement déploient en faveur des populations et plus particulièrement pour les jeunes à travers toutes les ‘’ initiatives Présidentielles’’.

Mesdames et Messieurs ;
Chers Jeunes
La Charte Africaine de la Jeunesse depuis son lancement à Banjul (Gambie) le 16 novembre 2006 traduit à la fois une conviction et un engagement.
• Une conviction qui résulte du fait qu’aucune renaissance de l’Afrique ne peut se concrétiser sans un investissement adéquat consenti dans la jeunesse qui constitue la force vive pour son développement.
• Un engagement qui met en évidence sa volonté de contribuer au développement et à l’automatisation de la jeunesse africaine.

Cette Charte offre aux gouvernements, à la jeunesse, à la société civile et aux partenaires techniques et financiers un cadre continental qui précise les droits, les devoirs et les libertés de la jeunesse, mais facilite également l’élaboration des programmes et plans stratégiques nationaux pour l’autonomisation des jeunes. Elle favorise la mobilisation des partenaires et des ressources en faveur du secteur jeunesse.

Le Président de la République le Professeur Alpha CONDE dont le mandat est dédié aux femmes et aux jeunes a signé depuis le 17 juin 2011 les instruments de ratification de la charte Africaine de la Jeunesse, cela traduit sans nul doute la volonté du Gouvernement à prendre en compte les préoccupations des jeunes, conscient de leur rôle et de leur place dans le développement de la nation.

Dans le cadre de la commémoration de ces journées de la jeunesse africaine, le Ministère de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes mettra en œuvre le programme suivant :

  1. Un Boot camp axé sur l’entrepreneuriat (champ d’échanges d’expériences et activités de formation sur la base entrepreneuriale) à Mamou à partir de ce 13 Novembre 2019;
  2. Le lancement du programme « les Nouvelles Routes de l’Emploi en Guinée» le Vendredi 15 Novembre 2019 à la Blue zone de Kaloum à 9h dans la salle de canal Olympia.

Vive la jeunesse guinéenne

Vive la jeunesse africaine

Vive l’union africaine

Vive la coopération internationale

Bonne fête à tous.

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin