Comme indiqué dans nos précédentes dépêches, les défenseurs de la Constitution guinéenne ont appelé leurs partisans à sortir massivement ce jeudi, 14 novembre 2019, pour leur quatrième marche contre une nouvelle constitution qui offrirait un 3ème mandat au président Alpha Condé. A 11 heures, l’axe Condébondji-Bonfi récent les impacts de cet appel avec la fermeture des écoles, stations, marchés et autres, malgré une forte mobilisation des forces de l’ordre.

Egalement, la circulation est sérieusement perturbée sur cet axe. Le Front national pour la défense de la constitution avait annoncé qu’il marchera aujourd’hui entre le rond-point de l’aéroport et l’esplanade du palais du peuple, en passant par Gbéssia, Condébounyji, Bonfi et Madina. Mais, dans la soirée d’hier, les autorités ont demandé la modification de l’itinéraire en autorisant la marche entre le rond-point de l’aéroport et l’esplanade du stade du 28 septembre, via Condébounyji, Hamdallaye et Belle Vue.

C’est la quatrième fois que ces grandioses manifestations sont organisées à Conakry par les défenseurs de la Constitution. Ils réclament la libération des prisonniers et le renoncement du président Alpha Condé à son projet de nouvelle constitution qui lui permettrait de faire un troisième mandat en Guinée.

A suivre !

De Kondébondji, Léon Kolié pour Guineematin.com

Tél. : 661 74 99 64

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin