Suite à la dispersion de la marche du FNDC de ce jeudi, 14 novembre 2019, Cellou Dalein Diallo, chef de file de l’opposition guinéenne et membre du comité de pilotage du Front National pour la Défense de la Constitution, a reçu un groupe de journalistes dont un de Guineematin.com à son domicile. L’opposant a dénoncé une « répression sauvage » de la manifestation, déplorant le meurtre par balle d’un jeune homme à Hamdallaye.

Cellou Dalein Diallo, président de l’UFDG et chef de file de l’opposition guinéenne

« La répression sauvage de la manifestation a eu lieu alors même qu’on était encore dans la partie supposée autorisée, on n’avait pas dépassé la limite de l’itinéraire autorisé. C’est là qu’ils ont foncé sur le cortège pour gazer les gens et hélas tirer aussi à balles réelles sur les manifestants parce qu’il y a eu des blessés. Et malheureusement, ils sont revenus encore sur l’axe pour tuer un jeune élève de 16 ans. Quels que soient la manifestation et l’itinéraire, ils ne peuvent pas ne pas venir sur l’axe pour tuer.

Nous déplorons et condamnons énergiquement cette violence exercée sur des manifestants qui étaient sur la partie autorisée de l’itinéraire. D’ailleurs, l’itinéraire qui devait nous conduire jusqu’au palais du peuple était tacitement autorisé dès lors qu’ils n’ont pas réagi dans les 48 heures prévues par la loi pour marquer leur opposition à cet itinéraire », a réagi le président de l’UFDG.

Qu’à cela ne tienne, ajoute Cellou Dalein Diallo, le FNDC va continuer le combat jusqu’à obtenir gain de cause. « Nous sommes résolument engagés à empêcher monsieur Alpha Condé à s’octroyer un troisième mandat. Nous allons donc nous retrouver très rapidement, tirer les leçons de cette manifestation et annoncer une nouvelle date. C’est notre seul recours, hélas ! Puisque rien n’a pu jusqu’à présent infléchir la position d’Alpha Condé. Il tient à sa présidence à vie et il est prêt à marcher sur des cadavres pour l’obtenir. Donc nous allons très rapidement annoncer une nouvelle date de manifestation », a annoncé l’opposant.

Mamadou Bhoye Laafa Sow pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin