Alpha Souleymane Diallo sur cette image avec un t-shirt blanc

La quatrième marche des défenseurs de la Constitution vient d’être endeuillée à Conakry. Alpha Souleymane Diallo aurait reçu une balle peu après la dispersion de la « marche autorisée » par les forces de l’ordre, ce jeudi, 14 novembre 2019, à Gbéssia.

Malheureusement, sur le chemin de retour dans son quartier, le jeune Alpha Souleymane Diallo a coïncidé aux échauffourées qu’il voulait échapper. Il aurait reçu une balle et n’a malheureusement pas survécu.

Conduit dans un premier temps à l’hôpital Jean Paul II de Taouyah, il sera transféré à l’hôpital de l’amitié sino-guinéenne de Kipé où un de nos reporter trouvera la famille en train de pleurer leur fils…

Interrogé sur place par Guineematin.com, un des frères du défunt a dit que Alpha Souleymane Diallo était âgé de 19 ans et qu’ils sont originaire de Téliré, dans la sous-préfecture de Yimbéring, préfecture de Mali.

Paix à son âme, amine !

Alpha Diallo reviendra plus en détail sur cette autre perte humaine dans les manifestations contre un troisième mandat du président Alpha Condé en Guinée.

A suivre !

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin