Les comportements d’un bon citoyen et la bonne cohabitation, ce sont les thèmes abordés par Elhadj Karamba Diaby, premier imam de la grande mosquée de la Banlieue, dans la commune de Kindia, dans son sermon du vendredi, 15 novembre 2019. Le leader religieux a expliqué longuement à ses fidèles comment ils doivent se comporter dans la société sans causer des désagréments à leurs prochains, a constaté un correspondant de Guineematin.com sur place.

Elhadj Karamba Diaby, imam et secrétaire préfectoral des affaires religieuse de Kindia

« Nous les Hommes d’aujourd’hui, on ne connait même pas ce que c’est qu’une bonne cohabitation ou un bon citoyen. Même pour construire un étage, le bon citoyen, c’est celui qui cherche à négocier avec les habitants de la zone où il veut construire. Parce que c’est ce que le Tout-Puissant a recommandé dans le saint coran. Car tout mur très élevé empêche le passage du vent. Combien de personnes de nos jours construisent des immeubles comme ils veulent sans même informer qui que ce soit ? Et pourtant, ils savent bien que cela joue sur les conditions climatiques. Acceptons de vivre sans faire du tort aux autres, mes chers frères », a conseillé l’imam.

Le secrétaire préfectoral des affaires religieuse de Kindia a ensuite déploré les conflits entre agriculteurs et éleveurs qui sont récurrents dans les zones rurales. « Aujourd’hui, dans les zones rurales, il n’y a que des conflits entre agriculteurs et éleveurs. Les éleveurs laissent leurs troupeaux pour gâter les plantations des agriculteurs. Pire, quand ils viennent à la justice, les mêmes éleveurs payent de l’argent aux juges pour gagner le procès. Donc, ils emprisonnent des innocents pour ne rien. C’est le moment de se repentir, sinon Dieu va nous frapper fort », a prévenu Elhadj Karamba Diaby.

Mohamed M’Bemba Condé pour Guineematin.com

Tél. : 628 51 88 88

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin