Boubacar Pelly Bah, porte-parole des jeunes de Koloma Sloprimo

Les leaders du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) condamnés depuis quelques semaines continuent leur séjour carcéral à la maison centrale de Coronthie. Mais, le combat initié par eux contre le 3ème mandat pour Alpha Condé se poursuit, avec une vingtaine de morts. Les soutiens à leur cause ne faiblissent pas. C’est dans cette dynamique que les jeunes de Koloma SOLOPRIMO, dans la commune de Ratoma, ont fait une déclaration ce samedi, 16 novembre 2019.

La démarche vise à dénoncer l’arrestation et la condamnation d’Abdourahmane Sanoh et des ses amis. Les jeunes demandent également leur libération pour éviter que de radicaliser davantage les positions.

Guineematin.com vous propose ci-dessous le contenu de cette déclaration :

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin