Dans une correspondance adressée au Président de l’Assemblée nationale, le président du PDDP (le Parti pour la Démocratie et le Développement de la Patrie) l’Honorable Holomo Koni Kourouma, annonce qu’il continue de siéger à l’Assemblée nationale. Une décision qui va à l’encontre de la position du groupe parlementaire Libéral-Démocrate dont il est membre, qui a retiré ses députés des activités du parlement.

Dans le courrier dont Guineematin.com tient copie, l’Honorable Holomo Koni Kourouma souligne que la situation sociopolitique du pays est marquée par des tensions qui menacent la quiétude sociale et qu’il est urgent de promouvoir un dialogue franc entre les acteurs politiques. Et, selon lui, l’Assemblée nationale est le lieu par excellence pour dialoguer.

« L’Assemblée nationale étant le lieu par excellence pour débattre des préoccupations d’ordre national, je décide de continuer à siéger et d’œuvrer à faire revenir nos collègues qui ont suspendu leur participation aux travaux de la session budgétaire en cours », a écrit le député.

D’ailleurs, lors de la dernière plénière de l’Assemblée nationale, tenue le 25 octobre dernier, Holomo Koni Kourouma avait bien pris part aux travaux. Quatre jours plus tôt, le président de l’Assemblée nationale avait adressé une correspondance aux groupes parlementaires Libéral-Démocrate et Alliance républicaine. L’Honorable Claude Kory Kondiano leur avait demandé de reprendre leur participation aux travaux du parlement qu’ils ont suspendu depuis le 11 octobre dernier.

En plus du président du PDDP, 6 autres députés membres du groupe parlementaire Alliance républicaine avaient participé à cette plénière de l’Assemblée nationale.

Abdallah BALDE pour Guineematin.com

Tél : 628 08 98 45

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin