Comme annoncé précédemment, l’antenne régionale du Front National pour la Défense de la Constitution à N’Zérékoré organise une marche pacifique demain, jeudi 21 novembre 2019, dans la ville. A la veille de cette manifestation, les organisateurs ont invité les citoyens à descendre massivement dans la rue pour exprimer leur opposition à un troisième mandat pour le président Alpha Condé, rapporte le correspondant de Guineematin.com sur place.

Ce mercredi matin, les leaders du FNDC-N’Zérékoré se sont retrouvés pour travailler sur les derniers réglages de leur manifestation qu’ils veulent grandiose. A l’issue de sa rencontre, Cécé Théa, le vice-coordinateur de la structure, a appelé à une grande mobilisation des habitants de N’Zérékoré pour répondre aux promoteurs du projet de nouvelle constitution.

Cécé Théa, vice-coordinateur du FNDC N’zérékoré

« Nous disons à la population dans toute sa totalité que les autorités administratives de N’Zérékoré ont déjà accepté la marche pacifique projetée par le FNDC. Donc nous appelons cette vaillante population à y participer massivement pour faire taire les promoteurs du 3ème mandat et faire sentir le vrai peuple dans les rues de N’Zérékoré », a-t-il lancé, précisant que « pour ce qui est de la sécurisation de la marche, les autorités ont déjà pris l’engagement, et nous allons travailler en commun accord avec les forces de sécurité demain ».

Dans son courrier annonçant l’autorisation de cette manifestation, la mairie de N’Zérékoré a demandé la modification partielle de l’itinéraire initialement choisi par les organisateurs. Une demande acceptée par l’antenne locale du FNDC. « Etant des démocrates, nous pensons que cette petite modification n’est pas un grand problème en tant que tel. Parce qu’en se réclamant démocrate, il faut respecter les principes de la démocratie. Raison pour laquelle nous avons accepté leur proposition. Donc, la marche partira du carrefour Komou en passant par le rond-point gouvernorat, le commissariat urbain, la grande mosquée Gboyéma, la BICIGUI, l’IRE, la justice, pour s’achever au terrain rouge, près de la douane », a dit Cécé Théa.

On apprend que la marche sera clôturée par un meeting prévu au terrain rouge de N’Zérékoré.

De N’Zérékoré, Foromo Gbouo Lamah pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin