Conakry : plusieurs enfants sensibilisés sur leurs droits

A l’occasion de la journée internationale de la promotion et de la protection des droits de l’enfant, un collectif d’ONG, a organisé une campagne de sensibilisation et de vulgarisation des droits de l’enfant hier mercredi, 20 novembre 2019. C’est le groupe scolaire José Martir, situé au quartier Yattaya dans la commune de Ratoma, qui a abrité cette cérémonie, rapporte un journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

Ce sont les ONG le Parlement des Enfants Guinéens (PEG), le Conseil Consultatif des Enfants et Jeunes de Guinée (CCEJG), et l’Association des Enfants et Jeunes travailleurs de Guinée (AEJTG) qui ont initié cette journée de sensibilisation. La cérémonie avait pour thème, « Rien n’est plus important que de bâtir un monde dans lequel tous nos enfants auront la possibilité de réaliser pleinement leur potentiel et de grandir en bonne santé, dans la paix et dans la dignité ». Le collectif est en partenariat avec la Coalition des ONG de Protection et de Promotion des Droits de l’Enfant Luttant Contre la Traite (COLTE/CDE) et l’ONG Save the Children International.

Mamadou Mansaré, chargé de suivi-évaluation de la COLTE/CDE

Mamadou Mansaré, chargé de suivi-évaluation de la COLTE/CDE, est revenu sur les objectifs de la journée de campagne de sensibilisation et de la vulgarisation des droits de l’enfant. « Vous n’êtes pas sans le savoir, aujourd’hui quand nous prenons les milieux scolaires, la plupart des encadreurs, ceux qui travaillent avec les enfants, ne connaissent pas réellement ce qu’il faut faire avec des enfants. Aujourd’hui nous, on profite de cette occasion à travers cette journée internationale de la promotion et de la protection des droits de l’enfant, pour vraiment essayer de vulgariser et de sensibiliser non seulement les élèves et aussi les encadreurs et tous ceux qui travaillent dans le domaine de l’enfant », a-t-il dit.

Madame Finy Sylla, chargée des questions de l’enfance au niveau de la commune de Ratoma

Parmi les invités, figurait Madame Finy Sylla, chargée des questions de l’enfance au niveau de la commune de Ratoma. Elle a dit toute sa satisfaction devant cette initiative. « J’ai juste un sentiment de satisfaction puisque, c’est une journée internationale qui favorise la célébration des droits de l’enfant, je ne peux que me réjouir. Quand on dit enfant, c’est une couche très vulnérable qu’il faut chercher à défendre. Avant que nous nous les défendions, il faudrait qu’eux aussi sachent réellement quels sont les droits et instruments juridiques qui vont en leur faveur », a-t-elle souligné.

Amadou Oury Diallo, directeur général du groupe scolaire José Martir

Même son de cloche chez Amadou Oury Diallo, directeur général du groupe scolaire José Martir. Il s’est dit fier d’accueillir cette cérémonie de sensibilisation des enfants sur leurs droits. « C’est une grande fierté et une joie de recevoir cette ONG. Comme vous le constatez, les enfants sont contents et nous sommes aussi contents. On s’engage à accompagner l’ONG, à accompagner les enfants. Nous savons déjà il y a longtemps qu’il y a des enfants qui sont maltraités au sein de certaines familles et qui viennent se plaindre à notre niveau. Nous savons ce que nous menons. Tel est le combat que nous menons envers les parents pour mieux traiter ces enfants-là », a-t-il précisé.

Mory Kalivogui, élève en classe de 3ème année

Un concours de dessin a été organisé entre les élèves de ladite école par les initiateurs de la cérémonie. Des prix ont été décernés aux différents lauréats. Mory Kalivogui, élève en classe de 3ème année fait partie des heureux gagnants. « J’ai dessiné pour avoir un cadeau. J’ai eu un sac, des cahiers et des crayons. J’ai dessiné un enfant qui joue avec un jouet à la maison. J’ai compris aujourd’hui que l’enfant a le droit de jouer, que l’enfant a le droit de partir à l’école, que l’enfant a le droit de manger… »

Mohamed DORE pour Guineematin.com

Tel : +224 622 07 93 59

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS