Pour la deuxième fois depuis le début de la contestation d’un éventuel troisième mandat pour le président Alpha Condé, la sous-préfecture de Kamsar se fait entendre ce mardi, 26 novembre 2019. L’antenne locale du FNDC organise un « meeting géant » dans la ville industrielle, a constaté un journaliste de Guineematin.com sur place.

Tôt ce mardi, les habitants de la localité ont commencé à rallier le stade de Filima, où se tient le meeting. La plupart des manifestants sont vêtus de t-shirts rouges, devenus le symbole de la contestation enclenchée par le FNDC à travers le pays. Actuellement (10 h 30’), la mobilisation est toujours en cours et le stade se remplit peu à peu.

Après une première marche qui s’était bien déroulée, les responsables locaux du Front National pour la Défense de la Constitution comptent à travers cette autre manifestation, montrer l’opposition des habitants de Kamsar au projet de changement de constitution, qui permettrait au président Alpha Condé de briguer un troisième mandat en 2020.

A noter que ce meeting a été autorisé par les autorités locales. Les organisateurs assurent qu’il devrait se passer sans aucun incident. La sous-préfecture de Kamsar, l’une des plus importantes localités de la préfecture de Boké est un fief de l’opposition. La mairie de cette commune rurale est dirigée par l’UFDG, le principal parti d’opposition du pays.

De Kamsar, Abdoulaye N’koya Sylla, envoyé spécial de Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin