Yomou : le FNDC interdit à nouveau de manifester

Une fois n’est pas coutume. Les opposants au projet de nouvelle constitution ne sont pas autorisés à manifester à Yomou. La mairie de cette commune urbaine a signifié à l’antenne locale du FNDC que sa marche prévue demain, vendredi 29 novembre 2019, est interdite.

C’est la troisième fois que les autorités locales interdisent une manifestation visant à protester contre le changement de l’actuelle constitution, qui ouvrirait la voie à un troisième mandat au président Alpha Condé. Dans son courrier-réponse adressé au coordinateur préfectoral du Front National pour la Défense de la Constitution et dont Guineematin.com a eu copie, la mairie de Yomou a justifié cette décision par le souci de préserver la paix et la quiétude sociale dans la ville.

Ci-dessous la lettre des autorités communales signée du deuxième vice maire de la commune urbaine.

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS