Guinée : l’ambassade d’Italie finance un projet de lutte contre l’immigration clandestine

La Plateforme des Femmes et Jeunes de Guinée engagée dans la lutte contre l’immigration clandestine, investit localement pour dissuader les jeunes à partir. C’est dans ce cadre qu’elle a monté un projet en direction des jeunes qui vient de bénéficier d’un financement de l’ambassade d’Italie en Guinée. Les deux institutions se sont retrouvées hier jeudi, 29 novembre 2019, pour une soirée culturelle à la résidence de l’ambassadeur d’Italie à la Minière, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

L’immigration clandestine est un véritable casse tête chinois pour les pays européens, notamment l’Italie qui souffre en premier du flux de jeunes gens qui l’envahit sans cesse. Les pays de départ n’en sont pas moins affectés. C’est pour inverser cette tendance que les ONG Guinéennes et leurs partenaires se sont engagés à appuyer les jeunes dans l’entreprenariat.

Mme Makalé Camara, présidente de la plateforme des femmes et jeunes de Guinée

Madame Makalé Camara, présidente de ladite plateforme, est revenue sur les raisons de son engagement dans ce domaine et les actions menées pour y arriver. « L’ambassadeur d’Italie en Guinée est un gentleman, c’est un monsieur au grand cœur, qui est préoccupé par l’immigration parce que son pays reçoit un flux énorme d’immigrants. Et, parmi les immigrants aujourd’hui, les guinéens sont presque majoritaires. Nous femmes de Guinée, nous jeunes de Guinée, notre plateforme s’est dit que l’Etat travaille, les partenaires travaillent, mais les citoyens que nous sommes, si nous nous impliquons chacun à son niveau, nous pouvons diminuer drastiquement ce phénomène. Nous avons fait pour cela le tour du pays, nous sommes allés dans les 4 régions naturelles, nous avons recueilli l’avis des familles, nous avons parlé aux mamans qui sont éplorées, qui pour la plupart ne savent pas ce que deviennent leurs enfants quand ils quittent à la maison. Nous sommes allés voir les imams pour qu’ils découragent les enfants de partir. Quand nous avons fait cette campagne, les enfants nous ont dit, vous voulez que nous restions, alors trouvez-nous nous du travail parce que nous en avons besoin. Nous sommes donc venus voir l’ambassadeur d’Italie, pays de transit par excellence vers l’Europe et une destination pour les enfants, pour lui dire donnons-nous la main et travaillons ensemble pour réussir à faire rester les enfants. Et le projet que nous avons mis en place, c’est une série de restaurations sur le type Macdonald que les enfants vont gérer, pour que les jeunes puissent se sentir mieux chez eux », a expliqué l’ancienne ministre des affaires étrangères.

Son Excellence Livio Spadavecchia, ambassadeur d’Italie en Guinée

De son côté, l’ambassadeur d’Italie a salué l’initiative de la Plateforme des Femmes et Jeunes de Guinée. Son Excellence Livio Spadavecchia a dit avoir financé ce projet à cause de son caractère concret, qui prend en compte les préoccupations des uns et des autres. « Nous avons partagé une semaine durant des cours de cuisine avec des jeunes guinéens, des cours de formation à nos coutures. L’objectif est d’apporter de la professionnalité afin que ces jeunes puissent être autonomes, qu’ils puissent être indépendants. Alors, dans le secteur de la cuisine, on a lancé un projet d’ouverture de resto-bar, de Macdonald poisson. Ce sont des projets concrets que nous allons soutenir. Donc, ce projet permettra aux jeunes guinéens de se lancer dans l’entreprenariat, parce que ce sont des investissements privés, mais accompagnés et contrôlés », a indiqué le diplomate Italien.

A noter que ce projet, dont le coût n’a pas été dévoilé par les bailleurs, a déjà démarré car les invités ont dégusté des plats faits dans ce sens. L’on a également assisté à un défilé de jeunes filles habillées par des jeunes stylistes guinéens.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 621 09 08 18

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS