L’assemblée générale de l’UFR de ce samedi, 30 novembre 2019, a été consacrée en partie à la célébration de la libération des leaders du FNDC. Ces acteurs politiques et de la société civile ont été remis en liberté jeudi dernier par la Cour d’appel de Conakry après un mois et deux semaines de détention.

Parmi eux, figurait et Alpha Soumah, alias Bill de Sam, un des responsables du parti de Sidya Touré. Il a pris la parole à l’occasion de cette rencontre hebdomadaire pour remercier tous ceux qui les ont soutenus pendant leur détention, a constaté un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

Pour cet ancien rappeur, le pouvoir a tenté de casser le mouvement du FNDC en arrêtant ses leaders, mais cette tentative s’est soldée par un échec. « Ils ont essayé de nous briser, ils ont essayé de nous effrayer brusquement, ils ont essayé de freiner l’élan patriotique des Guinéens… mais ils ont échoué. Ils ont échoué dans la mesure où ils nous ont permis de découvrir l’hôtel 5 Etoiles de Kaloum (la maison centrale, ndlr). Ils ont échoué dans la mesure où toute la Guinée sait désormais que c’est un coup d’Etat constitutionnel qui consistait à décapiter le mouvement du FNDC. Ils ont essayé mais ils n’ont pas réussi.

C’est nous qui avons aujourd’hui la victoire. Je peux vous rassurer que le problème de troisième mandat est enterré en Guinée. Je peux aussi vous rassurer que tripatouillage constitutionnel est en cours mais c’est aussi un échec de leur part. Ce que je peux vous dire aussi, c’est qu’en 2020, le président Sidya Touré sera à Sékoutouréyah. Au niveau du parti nous sommes prêts, nous allons demander l’adhésion massive de tous les indécis, nous allons demander l’adhésion de tout le peuple de Guinée aux idéaux de Sidya Touré, parce qu’ici à l’UFR, c’est la nation, la vraie », a dit Bill de Sam sous les ovations de l’assistance.

Propos recueillis par Mamadou Bhoye Laafa Sow pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin