Le président du parti Changement Progrès Unité pour la Guinée (CPUG), Dr Ibrahima Sako, a accompli ce lundi, 02 décembre 2019, l’acte citoyen qui consiste à se faire enrôler sur la liste électorale. Il est passé devant la CAERLE de Dixinn Oasis, où il habite, pour se faire enregistrer. Le responsable politique en a profité pour inviter tous les Guinéens en âge de voter de se mobiliser pour se faire enrôler afin de pouvoir choisir leur candidat lors des prochaines élections. Il l’a dit au micro d’un reporter de Guineematin.com qui était sur place.

« C’est important pour moi de rappeler à mes concitoyens guinéens que c’est leur droit de venir se faire recenser auprès des agents de la CENI parce que c’est très important cet enrôlement. Pourquoi ? Parce que ça y va du processus démocratique dans notre pays. Ça y va aussi de l’intérêt que les pays limitrophes peuvent avoir sur la Guinée. Alors, si ce processus se passe très bien, je pense que cela sera bon pour la Guinée et pour la sous-région et pour pratiquement le monde entier.

Donc je demande non seulement aux militants du CPUG mais aussi à tous les Guinéens en âge de voter d’aller se faire enrôler. Parce que ça permettra, lors des élections présidentielles, que le fichier électoral soit fiable de façon à ce qu’il n’y ait pas de contestations après les élections présidentielles. Parce que quand on va à des élections avec un fichier qui n’est pas bon, ça peut aboutir à des violences postélectorales assez graves et entraver la marche de notre jeune démocratie », a-t-il lancé.

Par ailleurs, le président du CPUG a exhorté ses compatriotes à faire en sorte que ceux qui ont géré le pays par le passé ne reviennent plus aux affaires. « Je voudrais dire aussi à tous et à toutes qu’il est très important que nous réfléchissions par rapport aux élections qui arrivent. Parce que des personnes qui ont détruit le tissu social dans notre pays ne doivent plus avoir le droit de se présenter à ces élections. Des personnes qui ont ruiné notre économie pendant 10, 20, 40 ans, doivent comprendre qu’il faut absolument passer la main à une jeune génération de politiciens compétente, consciente et qui veut vraiment le changement dans notre pays.

Et à ce titre-là, je peux d’ores et déjà remercier le président Alpha Condé qui, lors de l’un de ses discours, a dit qu’il veut absolument le changement de génération de politiciens dans notre pays. Sans cela, je pense que la misère sociale que nous vivons aujourd’hui se perpétuera. Pour pouvoir arrêter cette misère sociale-là, il faudrait absolument mettre en touche toutes ces femmes, tous ces hommes qui, par la corruption généralisée, se sont enrichis illicitement et qui veulent revenir aux affaires… Parce que comme disait l’autre : les mêmes causes produisent les mêmes effets », a dit Dr Ibrahima Sako.

Léon Kolié pour Guineematin.com

Tel. 661 74 99 64

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin