Un homme a ouvert le feu sur un jeune orpailleur qu’il soupçonne d’entretenir une relation amoureuse avec son épouse. L’acte s’est passé le samedi, 30 novembre 2019, à Kolènda, un district relevant de la commune urbaine de Siguiri. La victime a été conduite à l’hôpital pour des soins, tandis que le tireur a été arrêté avec sa femme, rapporte le correspondant de Guineematin.com dans la préfecture.

Selon Sory Traoré, président du district de Kolènda, l’auteur de l’acte, Sitan Mady Keïta, a tendu un piège à sa victime, connue sous le nom de N’Kèmo, en complicité avec son épouse, Kanny Condé. Il a utilisé cette dernière, qui aurait une relation amoureuse avec le jeune orpailleur, pour attirer sa cible dans son piège.

« Ils étaient tous partis dans les mines, le monsieur (l’auteur du coup de feu) a arrêté le travail, il a pris sa femme pour prendre la direction de la brousse. Quand ils sont arrivés à un endroit un peu éloigné des mines, il a demandé à sa femme d’appeler la victime et lui dire de la trouver là où ils étaient. La femme a appelé le monsieur pour lui dire de venir. Quand il est venu, le mari de la femme a tiré sur lui », a expliqué l’autorité locale.

Peu après l’acte, des mineurs sont arrivés sur les lieux. Le jeune blessé leur a expliqué ce qui lui est arrivé. Ils l’ont pris immédiatement pour le conduire à l’hôpital préfectoral de Siguiri. Mais à la demande des médecins, il a finalement été évacué à Bamako pour des soins plus appropriés. De leur côté, Sitan Mady Keïta et son épouse Kanny Condé ont été mis aux arrêts et conduits à la prison civile de Siguiri.

De Siguiri, Bérété Lancéï Condé pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin