Le projet de construction du barrage hydroélectrique de Souapiti, sur le fleuve Konkouré, a été lancé en 2015 par le président Alpha Condé. Après la fin des travaux, Souapiti est censé donner le courant électrique à la Guinée et même à certains pays voisins, notamment avec l’interconnexion au poste de Linsan, à Kindia.

L’exécution du projet par les chinois de CWE se poursuit sur le terrain avec l’ouverture des routes. Si la route Kindia-Télimélé est barrée depuis plusieurs mois, le tronçon Kasséry-Souapiti (en passant par la sous-préfecture de Kollet) a été récemment ouvert aux usagers, rapporte un reporter de Guineematin.com qui rentre de Télimélé.

D’une capacité de 450 MW, le barrage de Souapiti devrait fournir suffisamment de courant électrique à la Guinée. Mais, l’exécution du projet n’a pas fait que des heureux, notamment dans certaines parties de Télimélé et Kindia. Selon nos informations, le déplacement des villages impactés par ce projet touche plus de 15 milles personnes dans les préfectures de Dubréka, Télimélé, Kindia et Pita. Et, depuis plusieurs mois, la route Télimélé-Kindia est barrée suite à la montée des eaux du fleuve Konkouré.

Toutefois, une bonne nouvelle est venue redonner le sourire aux populations locales. La nouvelle route Kasséry-Souapiti en passant par la sous-préfecture de Kollet a été à récemment ouverte aux usagers.

Seulement, malgré l’ouverture de cette route, le constat révèle que plusieurs ouvrages de franchissement restent inachevés avec tous les risques que cela comporte. C’est plus d’une vingtaine de ponts qui ne sont toujours pas achevés. Cette voie est pourtant empruntée par de nombreux citoyens qui se rendent à Télimélé, Pita, Hérico (Lélouma), Kakoni (Gaoual).

A part le non achèvement des ponts, les usagers se plaignent de l’étroitesse de la route qui ne permet pas à deux véhicules de circuler normalement. En outre, plusieurs machines en charge des travaux sont en panne le long de la route. Ce qui constitue un risque certain.

A quand la fin des travaux ? Cette nouvelle route sera-t-elle bitumée ou tout au moins élargie et mieux traitée ? Les mois à venir nous édifieront.

De retour de Télimélé, Amadou Lama Diallo pour Guineematin.com

Tél : 621 68 61 48

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin