Organisée chaque année (depuis 1992) sur initiative des Nations Unies, la journée internationale des personnes handicapées a été célébrée ce mardi, 03 décembre 2019, en Guinée. A Conakry, cette journée a été mise à profit pour surtout rappeler les efforts déjà consentis par le gouvernement en faveur des personnes vulnérables et les conditions encore difficiles dans lesquelles vivent les personnes handicapées. Un plaidoyer a également été présenté au président de la République, Pr Alpha Condé, pour favoriser l’apprentissage et l’insertion socioprofessionnelle des handicapées. « Ceci n’est pas un don, mais un droit », dira le porte-parole des handicapées.

Venu présider cette cérémonie, le chef de l’Etat guinéen, le Pr. Alpha Condé, a demandé au peuple de Guinée de se pencher véritablement sur la situation des personnes vulnérables. Car, « personne ne souhaite avoir un handicap. Mais, c’est une volonté de Dieu… C’est pourquoi, chaque famille doit se battre pour l’amélioration des conditions de vie des handicapés. Parce que ce qui est arrivé à ton voisin peut arriver chez toi… ».

Avant de se retirer de la ‘’Cité de la solidarité’’ qui a abrité la célébration, le président Alpha Condé, en compagnie de la ministre de l’action sociale, des représentants du PNUD, a procédé à l’inauguration d’un « centre d’apprentissage de métiers » destiné aux personnes vivants avec un handicap.

A rappeler que cette journée vise à sensibiliser les uns et les autres sur les questions relatives à l’incapacité dans l’intention d’assurer les droits des handicapés.

Nous y reviendrons !

Mamadou Baïlo Keïta pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin