Maître Thierno Souleymane Baldé

L’avocat et activiste des droits de l’homme, maître Thierno Souleymane Baldé, a passé un sale temps dans la journée de ce mercredi, 04 décembre 2019. Il a été interpellé par des policiers qui l’accusent de mauvais stationnement sur la voie publique. Et, selon l’intéressé qui s’est confié à un reporter de Guineematin.com, les agents l’ont violenté gravement pendant un long moment avant de le relâcher.

« Je suis venu me garer au niveau de la station qui se trouve après le carrefour de Belle-vue en allant vers Kénien. Je me suis garé là-bas pour aller saluer quelqu’un. A mon retour, j’ai trouvé qu’ils (les agents) sont venus garer leur véhicule devant ma voiture. Quand je suis arrivé, je suis monté dans ma voiture et je l’ai allumée pour quitter. Mais, ils étaient devant moi, donc je ne pouvais pas quitter. Les gens ont dit laissez-le partir mais un des policiers a répondu en disant : non celui-ci, il va voir.

Ils ont pris ma voiture, alors que j’étais à l’intérieur, pour l’embarquer sur leur grue. Et pendant le trajet, un agent est venu pour tenter d’enlever la clé de la voiture qui était dans le démarreur. J’ai dit non tu ne vas pas l’enlever. Il a commencé alors à me frapper. Ils m’ont frappé comme un bandit de grand chemin, ils ont utilisé un taser pour m’électrocuter jusqu’à Coléah, tout en proférant des injures à mon encontre », a-t-il expliqué.

Il ajoute que les policiers l’ont conduit jusqu’au parking qui se trouve en face du ministère de la sécurité et de la protection civile. « Quand on est arrivés là-bas, ils m’ont fait descendre et ils ont garé ma voiture dans le parking. J’ai informé un de mes frères qui est venu me trouver là. Je lui ai dit de ne rien leur donner, mais malgré tout il leur a donné une importante somme d’argent », soutient l’avocat.

Me Thierno Souleymane indique qu’il ne va pas croiser les bras face à cette situation. Même s’il ne croit pas trop en la justice, il compte tout de même la saisir. « J’ai décidé de laisser ma voiture au parking où les agents l’ont garée. Demain, je vais prendre un huissier pour aller faire un constat, parce que je suis sûr que la voiture a eu des problèmes en bas.

Je vais aller donc avec un huissier qui va constater les faits. Je vais aller voir aussi voir un médecin légiste pour me faire examiner et ensuite aller déposer ma plainte au niveau du parquet de Mafanco. Je sais que je ne pourrai jamais avoir justice ici parce que ce n’est pas la première fois, mais je vais quand même déposer ma plainte », a-t-il annoncé.

Alpha Fafaya Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 628124362

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin