Général de brigade Siba Séverin Lohalamou, gouverneur de la région administrative de Boké

Pour célébrer le soixante quatorzième (74ème) anniversaire de la création de l’Organisation des Nations Unies, la représentation du Système des Nations unies en Guinée a réuni à Boké de nombreux acteurs ce jeudi 5 décembre 2019. L’activité, organisée dans un réceptif hôtelier de la place, a regroupé des acteurs de la société civile, les sociétés minières, la jeunesse, les femmes et l’administration locale pour parler des 17 Objectifs du Développement Durable à l’horizon 2030, rapporte le correspondant de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Dr Georges Alfred Kizerbo, représentant du Système des Nations Unies (SNU) en Guinée

Dr Georges Alfred Kizerbo, représentant du Système des Nations Unies (SNU) en Guinée, est revenu sur les objectifs de la cérémonie. « La célébration de la journée des Nations Unies a pour objectif général de contribuer à la valorisation de l’impact des actions du Système des Nations Unies à travers la promotion de la paix et la réalisation de l’agenda 2030 des Objectifs du Développement Durable, vulgariser la réforme des Nations Unies auprès du gouvernement et du secteur privé pour l’atteinte des Objectifs du Développement Durable », a énuméré monsieur Kizerbo.

La cérémonie d’ouverture a été présidée par le gouverneur de la région administrative de Boké, le Général de brigade Siba Séverin Lohalamou. Il a remercié le Système des Nations Unies pour l’aide qu’il apporte à la Guinée dans le cadre de son développement. « L’organisation des Nations Unies, en dehors des contributions qu’elle apporte dans le développement de notre pays, des catastrophes naturelles et des maladies, accompagne activement le système de développement économique et social de notre pays. On se souvient du soutien inestimable apporté par le Système des Nations Unies au gouvernement pendant les deux ans lorsque ceux-ci se battaient avec la maladie hémorragique à virus Ebola. On voit chaque jour ce qu’ils apportent à nos compatriotes qui se battent avec le SIDA et le soutien apporté à nos fils et filles qui partent à l’école. Au plan régional, il a été constaté que le Système des Nations Unies a apporté ses contributions à toutes les 5 préfectures qui composent la région administrative de Boké », a énuméré le gouverneur.

Mamadouba Tawel Camara, maire de la commune urbaine de Boké

Le Maire de la commune urbaine de Boké, Mamadouba Tawel Camara, a souhaité la bienvenue à ses hôtes. Ensuite, monsieur Camara a fait la présentation de la collectivité qu’il dirige avant de dénoncer l’impact de l’exploitation minière à Boké. « La commune urbaine de Boké, qui a l’honneur d’abriter cette grande cérémonie, est composé de 11 quartiers urbains et de 4 districts pour une population estimée à 65 000 habitants environ. Les principales activités de nos populations sont: l’agriculture, l’élevage, la pêche et l’artisanat. Aujourd’hui, ces activités sont fortement menacées par les activités d’exploitation minière », a précisé l’élu local.

Barry Angola, président du Conseil National des Opérateurs Economiques Guinéens pour le Développement

Présent à la rencontre, Barry Angola, président du Conseil National des Opérateurs Economiques Guinéens pour le Développement, a invité à appuyer les entreprises locales. « Je remercie beaucoup cette initiative du Système des Nations Unies en Guinée. Le développement durable doit compter sur la contribution des fils du pays. Il faut que l’Etat et les institutions internationales soutiennent les entreprises locales. Ce sont ces entreprises qui peuvent mettre fin au chômage. Je demande aux Nations Unies et à la Guinée d’investir sur les entreprises locales et je demande aux guinéens de contribuer à la paix », a lancé monsieur Barry.

Une visite du musée de Boké a mis fin aux activités de la célébration de l’an 74 du Système des Nations Unies.

Depuis Boké, Abdourahmane N’DIARÉ Diallo pour Guineematin.com

Tél 628-98-49-38

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin