Comme annoncé précédemment, un incendie s’est produit ce vendredi, 06 décembre 2019, au domicile du président de l’UFR, Sidya Touré, dans le quartier Minière. Il n’a pas fait de morts ni de blessés ; mais, on déplore quelques dégâts matériels, a constaté un reporter de Guineematin.com qui s’est rendu sur place.

Selon les informations recueillies sur place, c’est aux environs de 11 heures que l’incendie s’est déclaré au niveau du groupe électrogène de 30KVA qui se trouve derrière la case qui se trouve à quelques mètres du bâtiment principale. Un bâtiment qui n’a pas été touché par le feu.

Naby Bangoura, cuisinier de la résidence de Sidya Touré

« Je travaillais dans ma cuisine avec un frère qui fait l’entretien de la maison. C’est ce dernier qui a vu la fumée derrière notre case, là où se trouve le groupe électrogène. Il s’est mis à crier au feu, au feu. Et, nous sommes sortis voir le feu qui était énorme. On a pris les extincteurs pour éteindre le feu, mais c’était impossible. C’est ainsi qu’on a ouvert les portails de la cour pour appeler au secours. Et, les voisins sont venus avec de l’eau et du sable », a expliqué Naby Bangoura, le cuisinier de la résidence de Sidya Touré.

Cet incendie n’a fait aucun mort et aucun blessé ; mais, des dégâts matériels ont été enregistrés. En plus du toit de la case (qui a été sérieusement atteint) et du groupe électrogène complètement calciné, plusieurs objets appartenant aux hommes de la sécurité du leader de l’UFR ont été consumés par les flammes.

Fodé Baldé, responsable de la communication digitale de l’UFR

« Cette case sert de lieu de prière, de repose et parfois même de restauration pour certaines personnes qui venaient rendre visite au président de l’UFR. Donc, des nattes de prières, des habits, des téléphones ont été calcinés par les flammes », a déploré Fodé Baldé, le responsable de la communication digitale de l’union des forces républicaines.

Pour le moment, on ignore les causes réelles de cet incendie. Mais, Fodé Baldé estime déjà que ce sont les délestages et l’arrivée brutale du courant avec une forte pression qui pourrait expliquer ce fait.

« La police scientifique est déjà venue faire le constat ; et, nous sommes à l’écoute de ce qui en sortira de là. Mais, pour l’heure, nous estimons que tout ce qui peut expliquer cela (l’incendie), c’est le délestage et l’arrivée souvent brutale du courant avec une forte pression », a dit le responsable de communication digitale de l’UFR.

A noter que le leader de l’union des forces républicaines était absent de son domicile lors de l’incendie.

Mamadou Baïlo Keïta pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin