Le site web de la mairie de Kaloum, le centre des affaires de la capitale guinéenne, a été officiellement lancé ce vendredi, 06 décembre 2019, par le maire Aminata Touré. Cette initiative est née du projet OpenGuinée de l’Association des Blogueurs de Guinée (ABLOGUI) qui consiste à faire de Kaloum un modèle de transparence et de rédevabilité, a appris sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Le site web, intitulé www.mairiedekaloum.org, été lancé ce vendredi, par madame le maire de la commune. C’était en présence des membres de l’Association des Blogueurs de Guinée, partenaire technique pour la mise en œuvre de cette plateforme. Selon nos informations, ce site web a pour but de donner une visibilité en termes de transparence dans la gestion du conseil communal de Kaloum mais aussi de permettre aux citoyens d’avoir accès aux données de cette commune.

Dans son intervention, madame Aminata Touré est revenue en détails sur les raisons d’une telle initiative. « La décision a été prise par la commune de Kaloum pour se mettre au Partenariat pour un Gouvernement Ouvert (PGO). Ce n’est pas une décision facile parce que les habitudes aidant, nous ne sommes pas habitués à cela. Mais nous, à la commune de Kaloum, nous sommes convaincu que c’est une excellente chose. Parce que nous avons été élus par des populations qui nous ont fait confiance, des populations qui nous écoutent, des populations qui ont leur destin dans notre main et comme vous le savez, ces populations sont soumises au payement des recettes, à des payements de taxes. Donc, il faut qu’elles comprennent pourquoi elles payent ces taxes. Il faut que ces populations comprennent à quoi servent leurs taxes. C’est un devoir citoyen et c’est la raison pour laquelle, à la mairie de Kaloum, l’ensemble des élus et l’administration de la commune, nous avons pris la décision d’adhérer au Partenariat pour un Gouvernement Ouvert ».

En outre, madame Aminata Touré a ajouté que c’est pour un souci de transparence que le site web a été lancé. « C’est pour la transparence dans la gestion de la chose publique, c’est l’ouverture des données budgétaires, c’est la mise à disposition de toutes les informations qui relèvent de la commune de Kaloum. Vous avez aujourd’hui ce bel outil qui vous permet à partir d’un clic de savoir quelles sont les écoles que vous avez sur le territoire de Kaloum, quels sont les centres de santé, quels sont les services qui sont là et tous les renseignements. Nous remercions ABLOGUI et ses partenaires et nous disons encore une fois qu’à la commune de Kaloum, nous sommes à la disposition des citoyens », a laissé entendre madame le maire.

Pour sa part, Mamadou Alpha Diallo, président d’ABLOGUI, a expliqué les fonctionnalités du site web de la mairie de Kaloum. « Nous pouvons y trouver plusieurs informations. Ce qui est important et nous marque le plus en tant que citoyen, c’est d’abord le budget primitif 2019 de la mairie de Kaloum qui est modifiable en format ouvert et qui permet donc à tous les citoyens de venir le prendre, l’analyser et l’étudier en utilisant d’autres logiciels, et donc à se faire une idée sur ce budget-là. Mais au-delà de ça, il y a des informations d’ordre général, par exemple la présentation de la commune de Kaloum, les activités économiques. Nous avons aussi réalisé une cartographie de la ville en mettant tous les points d’intérêt économique. A travers ce site, nous permettons aux citoyens de rentrer en contact avec les élus, à demander des rendez-vous avec madame le maire. Sur le site, les citoyens peuvent directement poser des questions et faire des commentaires. Autre chose, c’est un volet réseaux sociaux qui est très important dans le projet. Nous appuyons la mairie de Kaloum, nous en tant que blogueurs, utilisateurs des réseaux sociaux, nous allons aider la mairie de Kaloum à avoir un service de communication dynamique qui peut tenir comptes des réseaux sociaux où l’interaction est lus grande et plus forte avec les citoyens », a-t-il fait savoir.

Siba Guilavogui pour Guineematin.com

Tél. : 620 21 39 77/ 662 73 05 31

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin