Coyah : l’Amicale des Sortants de l’Université de Kankan organise une campagne de don de sang

L’Amicale des Sortants de l’Université de Kankan (ASUK) a lancé la 2ème édition de la campagne de don de sang avant-hier samedi, 07 décembre 2019, à Fassia, dans la commune de Coyah. Cette démarche initiée par ce groupe d’anciens étudiants de Kankan vise à porter secours aux nombreux compatriotes qui ont besoin de sang dans les hôpitaux où la demande est très forte. C’est le collège Fatoumata Kémo Traoré qui a servi de cadre à cette campagne, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Dans son discours devant les nombreux participants, Lancinet Camara, le président de l’ASUK a fait comprendre aux citoyens qu’il est très important de donner le sang à son prochain afin de lui sauver la vie. « Comme nous avons une antenne à Coyah et que nous voyons combien de fois Coyah est ouvert à ce genre de situation humanitaire, c’est pourquoi on a fait appel à l’antenne centrale, de venir passer cet acte humanitaire, et je suis très heureux du fait que les autorités de Coyah nous ont accueilli à bras ouverts. Toute personne qui se dit donneur du sang peut sauver une vie et c’est la raison pour laquelle on ne peut pas rester bras croisés, tellement de demandeurs de sang, chaque fois on enregistre des cas de morts dans nos structures sanitaires suite à l’anémie. C’est pourquoi, nous avions sollicité en tant que structure Indépendante qui évolue dans le cadre humanitaire, de mettre nos efforts pour trouver un pacte à la situation, et vous voyez les gens sont venus massivement et beaucoup ont compris que c’est très intéressant pour sauver la nation. Nous demandons aux gens de sauver les vies et cela ne peut être possible qu’en donnant du sang. J’en appelle à l’esprit de responsabilité, de maturité. Le Gouvernement Guinéen doit s’impliquer davantage à conscientiser les citoyens à donner du sang », a lancé monsieur Camara.

Lansana Fofana, le principal du collège qui a abrité cette cérémonie, après avoir donné du sang pour sauver des vies, a dit toute sa motivation. « Etant un donateur du sang, mes sentiments sont les meilleurs du fait que cette mission des sortants de l’université de Kankan a choisi notre collège pour cette campagne. Au départ, nous étions un peu pessimistes. Mais, on s’est rendu compte que c’est une mission noble, animée par des jeunes qui ont des ambitions bien déterminées. Alors, nous sommes très contents. J’ai donné du sang pour montrer aux enfants que nous sommes les premiers en tant qu’autorité de l’école, nous sommes les mieux placés pour donner de beaux exemples. C’est ainsi que nous nous sommes mis volontairement à leur disposition pour donner le sang gratuitement ».

Pour sa part, Docteur Diallo Mamadou Saliou du Centre National de Transfusion Sanguine, a dit toute sa satisfaction face à geste qui va inverser la courbe des décès liés au manque de poches de sang. « En tant que bénéficiaire, au nom de la direction du Centre National de la Transfusion Sanguine, je tient vraiment à remercier l’Amicale des Sortants de l’Université de Kankan pour ce geste purement volontaire. C’est un geste qui pourra désormais sauver des vies. Vous n’êtes pas sans savoir que dans nos structures sanitaires nous enregistrons assez de décès chaque année, que ça soit à Conakry ou à l’intérieur du pays. Ce don du sang nous permet de sauver nos malades qui sont couchés dans nos hôpitaux. Le choix du mois de décembre pour cette campagne a un sens. Comme vous le savez, chaque année le mois de décembre est un mois de dépistage pour les Personnes Vivant avec le VIH et ceux qui n’ont pas encore fait leur test de dépistage à travers cette campagne les volontaires pourront connaître leur statut sérologique et en plus sauver des vies. Je demande à toute la population d’encourager ces jeunes qui ont eu cette volonté de poser cet acte humanitaire », a laissé entendre Dr Diallo.

Foko Millimouno pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS