Au lendemain de son installation comme nouveau secrétaire fédéral de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), chargé de conduire les destinés du parti jusqu’au prochain congrès régulier et statutaire, Mamadou Bachir Koula Diallo est monté au créneau pour tendre la main aux intellectuels et inviter les indécis à rejoindre son camp pour une victoire éclatante et écrasante du chef de file de l’opposition guinéenne à la présidentielle de 2020, rapporte un correspondant de Guineematin.com en Moyenne Guinée.

Près de 86 responsables du bureau fédéral de l’UFDG, ses organismes parallèles et ses structures intégrées se sont retrouvés samedi, 7 décembre 2019, au siège du parti, dans le quartier Kouroula de la commune urbaine de Labé, pour échanger sur le fonctionnement de cette principale formation politique de l’opposition guinéenne dans son propre fief. Les discussions ont abouti au choix à l’unanimité des participants de Mamadou Bachir Koula Diallo comme nouveau secrétaire fédéral par intérim chargé de conduire les destinés du parti dans la préfecture de Labé jusqu’au prochain congrès statutaire.

Depuis le décès de l’ex-président de la délégation spéciale de la commune urbaine de Labé, le regretté Elhadj Mamadou Cellou Daka Diallo, le poste d’intérimaire était occupé par le deuxième secrétaire administratif du bureau fédéral, Elhadj Ibrahima Balassa Baldé. Mais, il semble que, ces derniers temps, le doyen a invoqué un problème de disponibilité pour inviter la fédération à trouver un autre intérimaire en vue de garantir le bon fonctionnement du parti à Labé.

Au lendemain de cette investiture, le nouveau secrétaire fédéral de l’UFDG de Labé, Mamadou Bachir Koula Diallo a rencontré la rédaction régionale de Guineematin.com pour partager sa préoccupation principale.

Mamadou Bachir Koula Diallo, nouveau secrétaire fédéral de l’UFDG de Labé

« Je me battrai pour mériter de la confiance placée en ma modeste personne. D’abord, nous savons que personne ne peut rien faire seule. Quel que soit la formation qu’on a, on a toujours besoin de l’appui des autres pour réussir dans toute entreprise. Cette fonction est le travail de tout le monde. Je lance un appel à toutes les bonnes volontés pour soutenir le bureau fédéral. S’il plait à Dieu, je souhaite faire appel à toutes les personnes ressources dotées d’expérience politique. Personne ne sera laissé derrière. Nous savons qu’il faut tendre la main à tout le monde, associer tout le monde pour avoir un bon résultat. Je pense particulièrement à nos intellectuels, aux commerçants, aux grandes personnalités de la société. Nous avons besoin de chacun dans ses compétences. Par ailleurs, j’invite aussi à tous ceux qui ne l’ont pas fait encore à adhérer à l’UFDG. Ils seront bien accueilli et traité avec tous les honneurs possibles » a confié Bachir Koula Diallo.

Il semble que la direction nationale du parti n’a pas aimé la méthode cavalière avec laquelle ce nouveau secrétaire fédéral de l’UFDG a été installé à Labé.

« C’est parce qu’ils ont mal été informés. Ceux qui le disent sont ceux qui minimisent la situation. Notre initiative est motivée par les enjeux du moment. Il y a les consultations électorales qui pointent à l’horizon. Nous ne pouvons laisser ce poste inopérationnel en ce moment. Nous avons besoin d’un sang chaud et dynamique pour impulser et conduire le combat. Le choix de Bachir Koula est le résultat de plusieurs rencontres de concertation. Il fallait faire ce que les gens veulent pour mettre tout le monde à l’aise. Même Elhadj Balassa a soutenu l’installation de Bachir Koula Diallo. Nous sommes convaincus que Bachir Koula Diallo a le profil. Il est capable d’aider le bureau fédéral de Labé. Ceux qui sont sceptiques vont le comprendre après » a ajouté Mamadou Adama Diallo, chargé de la mobilisation et de l’implantation au sein du bureau fédéral de l’UFDG de Labé.

Pour sa part, Oumar Rafiou Daara-Labé, chargé des affaires sociales du bureau fédéral de l’UFDG, toute personne se considérant comme étant une militante de notre parti doit soutenir cette nouvelle donne.

« Bachir Koula est un homme d’expérience réputé rassembleur. Pour atteindre notre objectif de 2020, nous avons besoin du leadership de Thierno Bachir Koula Diallo dans la préfecture de Labé. Il est capable de rapprocher les intellectuels au parti. Ce n’est pas parce que nous voulons défier le bureau exécutif, mais l’installation de Thierno Bachir au poste de secrétaire fédéral contribue à grandir davantage le parti. Nous avons juste voulu mettre en application le noble combat de Cellou Dalein Diallo. Celui de mettre l’homme qu’il faut à la place qu’il faut » a-t-il insisté.

Ce changement à la tête du bureau fédéral de l’UFDG de Labé intervient au moment où le parti est secoué par des querelles de positionnement pour le poste de député uninominal.

De Labé, Idrissa Sampiring DIALLO pour Guineematin.com

Tél. : (00224) 622 269 551 & 657 269 551 & 660 901 334

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin