Faya à la marche du FNDC : « il n’y aura pas de changement de constitution »

Comme annoncé précédemment sur Guineematin.com, le Front National de Défense de la Constitution (FNDC) a organisé une grandiose marche contre le 3ème mandat pour Alpha Condé ce mardi, 10 décembre 2019 à Conakry. Les protestataires ont dénoncé ce projet et ont réaffirmé leur volonté de se battre jusqu’au renoncement de ses promoteurs. Les discours des acteurs sociopolitiques ont été tenus devant une foule en transe, fortement mobilisée à l’esplanade du stade du 28 septembre.

C’est une marée humaine que le FNDC a déversé dans les rues de Conakry pour protester contre le 3ème mandat. De la Tannerie à Dixinn, en passant par Aéroport, Condébounyi, Hamdallaye et Belle vue, la foule compacte a entonné des slogans hostiles aux promoteurs du projet de nouvelle constitution, destiné à offrir un boulevard à Alpha Condé pour un 3ème mandat.

Dr Faya Lansana Millimouno, président du Bloc Libéral, connue pour la virulence de ses propos contre le régime du président Condé, a laissé entendre qu’il n’y aura pas de 3ème mandat ni de changement de constitution en 2019 et 2020 :

« Le message, il est clair et il continuera d’être clair. C’est Amoulanfé (ça ne passera pas, en langue Soussou, ndlr). Peuple de Guinée, nous avons choisi la liberté, et nous allons continuer à la défendre.

C’est par la bonne gouvernance que chacun de nous trouvera sa place et sera heureux sur le sol de nos ancêtres. Nous ne voulons plus voir un seul de nos enfants mourir dans le désert, dans la Méditerranée, pour rejoindre l’Europe.

S’il faut le répéter mille fois au professeur Alpha Condé, nous le ferons. Mais, il n’y aura plus un 3ème mandat dans ce pays et il n’y aura pas de changement de constitution en 2019 et en 2020 ».

Saïdou Hady Diallo, Baïlo Kéita et Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS