Les autorités locales de la commune rurale de Diecké, localité située à 63 kilomètres de Yomou, en Guinée Forestière, et les représentants du Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) sont à couteaux tirés. La volonté des opposants au 3ème mandat d’y organiser une marche de protestation fait face à une farouche opposition de la mairie, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Selon un confrère en mission dans la commune rurale de Diecké, joint au téléphone dans la soirée de ce mardi, 10 décembre 2019, le FNDC local compte battre le pavé contre le projet de nouvelle constitution qui offrirait à Alpha Condé la possibilité de s’offrir un 3ème mandat. Les protestataire ont proposé la date du dimanche 15 décembre 2019. Mais, précise notre source, les autorités ont répondu ce mardi que la marche n’aurait pas lieu.

« Les autorités communales évoquent comme raison la présence en Guinée de Goodluck Jonathan et Nicéphore Soglo (anciens présidents du Nigéria et du Bénin, respectivement) pour demander au FNDC de surseoir à leur marche. Mais, le FNDC de Diecké dit que ceci n’est qu’un argument. Les opposants au projet de nouvelle Constitution comptent malgré organiser leur marche », a dit notre confrère.

Selon nos informations, la mairie de Diecké est dirigée par des élus de l’opposition. « C’est ce qui irrite les gens ici, puisque le maire est de l’Union des Forces Républicaines (UFR) et le 1er vice-maire est de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG), les deux fers de lance du FNDC à travers le pays », a dévoilé notre interlocuteur.

Il reste à savoir qui aura le dernier mot.

Alpha Mamadou Diallo pour Guineematin.com

Tél : 628 17 99 17

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin