Goodluck Jonathan et Nicéphore Soglo

A la faveur d’une conférence de presse organisée dans la soirée de ce vendredi, 13 décembre 2019, dans un réceptif hôtelier à Conakry, la délégation internationale conjointe du NDI (national democratic institute) et la KAF (fondation Kofi Annan) a rendu public les observations préliminaires de sa mission d’évaluation pré-électorale qui s’est déroulée du 09 au 13 de ce mois en cours à Conakry et qui s’est basée sur de nombreuses rencontres avec les acteurs sociopolitiques de la Guinée.

Dans son rapport de 11 pages, la délégation conduite par les anciens chefs d’Etat du Nigéria (Goodluck Jonathan) et du Bénin (Nicéphore Soglo) indique avoir constaté chez tous les acteurs touchés dans le cadre de ces consultations, le fort désir d’avoir des élections législatives apaisées, inclusives et crédibles en 2020.

Cependant, cette mission relève une « fébrilité croissante » dans le pays (en proie à des manifestations depuis octobre dernier), la question liée à la crédibilité du fichier électoral, la gestion des élections… La délégation a surtout demandé au gouvernement guinéen de « clarifier davantage sa position sur le cadre constitutionnel » de la Guinée.

Nous y reviendrons !

Mamadou Baïlo Keïta et Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin