Contrairement à la plupart de ses collègues, le député uninominal de Mali ne se présente pas un second mandat à l’Assemblée nationale. Alors que le débat fait rage au sein des partis politiques autour du choix des candidats, l’honorable Hamidou Wora Diallo a annoncé qu’il n’est pas candidat aux élections législatives du 16 février 2019. Au micro d’un correspondant de Guineematin.com à Labé, le parlementaire a expliqué les raisons qui ont motivé sa décision.

« Moi, je me suis dit, il ne faut pas qu’on crie en longueur de journée interpellant Alpha Condé à une alternance et que nous, nous refusons cela. Je sais qu’à Mali, il y a assez de personnes qui sont capables de faire des choses comme moi. J’ai mûri la réflexion avant de prendre la décision. Parce que je me suis dit qu’il est nécessaire de céder la place à quelqu’un d’autre. Parce que s’il n’y a pas de partage, ça peut être source de frustration ou de division », a-t-il indiqué.

Au moins 7 membres de l’UFDG se sont déclarés candidats au poste de député uninominal de Mali. Avant que la formation politique ne parvienne à les départager, l’honorable Wora Diallo se dit prêt à soutenir celui qui sera retenu comme candidat du principal parti d’opposition du pays dans la circonscription électorale de Mali.

« Celui qui sera élu comme député uninominal, je le soutiendrai pour que Mali rayonne et que l’UFDG triomphe. J’ai pris cette décision en toute responsabilité, mon parti ne m’a jamais signifié de laisser la main cette fois à un autre. Je quitte l’hémicycle très joyeux dans l’espoir d’avoir accomplie ma mission. Car j’ai servi les citoyens de ma préfecture qui m’ont élu en toute loyauté », a dit le député sortant.

De Labé, Alpha Boubacar Diallo pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin