Ils sont six jeunes membres du FNDC qui sont sortis de prison hier, vendredi 13 décembre 2019, après avoir purgé leurs peines. Ils avaient été interpellés lors des premières manifestations (entre le 14 et le 16 octobre) organisées à Conakry contre un changement de la constitution qui permettrait au président Alpha Condé de se maintenir au pouvoir après son dernier mandat.

Alpha Condé, Ousmane Bangoura, Ousmane Sylla et Cie avaient été condamnés à deux mois de prison. A leur sortie hier, ces jeunes- devenus héros de la lutte pour la démocratie en République de Guinée- ont été accueillis à la porte de la maison centrale de Coronthie par certains responsables du Front national pour la défense de la Constitution. Eux-mêmes anciens prisonniers pour avoir rédigé et publié un communiqué pour appeler les Guinéens à des manifestations pacifiques, Sékou Koundouno, Badra Koné, Baïlo Barry et Cie ont marqué la solidarité des défenseurs de la constitution et plus généralement du peuple de Guinée à ces jeunes et à tous ceux qui sont privés de leurs libertés pour avoir simplement voulu soutenir la Constitution actuelle, en manifestant leur opposition à un changement de la Constitution.

A rappeler que plusieurs autres Guinéens sont encore dans les prisons du régime Alpha Condé à Conakry et dans certaines villes de l’intérieur du pays pour simplement avoir manifesté leur opposition à un changement de la Constitution actuelle.

A suivre !

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin