Conakry : des journalistes outillés sur le guichet unique du commerce extérieur

Anselme Kamara, directeur du projet guichet unique du commerce extérieur de Guinée

Plusieurs journalistes guinéens ont pris part à une journée d’information sur le guichet unique du commerce extérieur de Guinée (GUCEG), organisée par les responsables de la structure. La rencontre a eu lieu le mardi, 17 décembre 2019, à Conakry. Elle visait à initier les hommes de médias sur cette nouvelle plateforme intégrée, a constaté un journaliste de Guineematin.com qui était sur place.

Institué par un décret le 7 juin 2017, le guichet unique du commerce extérieur a été lancé officiellement il y a quelques mois par les autorités guinéennes. Il répond à la recommandation des Nations Unies pour la facilitation du commerce et les transactions électroniques (CEFACT-ONU). Mais, la plateforme est pour l’heure très peu connue. D’où cette initiative de ses responsables d’échanger avec les journalistes. « L’objectif pour nous est d’apporter une vulgarisation aux journalistes pour qu’ils comprennent mieux quel est l’objectif du guichet unique, parce qu’ils sont les premiers relais du guichet unique auprès des usagers. Donc c’est une façon de leur donner un aperçu du contexte global et les apports du guichet unique et des grandes fonctionnalités du guichet unique », a expliqué Anselme Kamara, le directeur du projet guichet unique du commerce extérieur de Guinée.

Selon lui, la plateforme vise à faciliter, simplifier et rationaliser les procédures douanières afin de faciliter les opérations du commerce extérieur par l’amélioration des procédures et des flux d’informations de tous les intervenants publics et privés dans le but de stimuler la croissance économique. Trois mois après son lancement, le GUCEG a mené plusieurs activités sur le terrain, ajoute son directeur. « Aujourd’hui, nous avons formé près de 300 personnes, à savoir les agents du ministère du commerce, les douaniers, et les banquiers… Nous avons entamé et nous poursuivons une campagne de sensibilisation auprès de tous les acteurs. D’ores et déjà, je vais vous dire qu’il y a plusieurs acteurs que nous avons rencontrés qui adhèrent pleinement à ce projet et qui ont été formés à l’utilisation du guichet unique. Et, l’objectif est de les assister et leur apporter tous les aspects positifs pour faciliter leurs transactions », a-t-il dit.

Taïwo Razaki Hamed, directeur des opérateurs du guichet unique du commerce extérieur

C’est le cabinet Webb fontaine qui est recruté pour la mise en œuvre de ce projet en République de Guinée. Taïwo Razaki Hamed, le directeur des opérateurs de cette structure a expliqué que leur lancement, les opérations se passent bien. « Pour le moment, on ne rencontre pas de difficultés majeures. Les difficultés c’est par rapport aux questions qui nous sont posées souvent par les bénéficiaires de cette formation. Et c’est à travers ça qu’on a la possibilité de relever les difficultés s’il y en a bien sûr », a-t-il laissé entendre.

Idrissa Cissé, journaliste à la radio nationale

Au sortir de cette séance d’information, certains participants ont exprimé leur satisfaction. C’est le cas d’Idrissa Cissé, journaliste à la radio nationale. « Ça nous a permis de comprendre comment fonctionne cette plateforme. Il y avait quelques incompréhensions à notre niveau, mais on a été satisfaits. En tant que journalistes, on a compris le pourquoi et comment ce guichet a été créé, qu’est-ce que ça apporte concrètement aux opérateurs économiques. Je pense que ce qu’on a reçu comme informations, si les opérateurs économiques reçoivent autant, ce serait un plus dans leurs transactions que ça soit au niveau de la douane ou au port autonome », a dit notre confrère.

Malick Diakité pour Guineematin.com

Tel : 626-66-29-27

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS