La jeunesse du RPG Arc-en-ciel à Kankan ne décolère pas suite à la décision des dirigeants locaux du parti au pouvoir de désigner Taliby Dabo comme candidat à la députation uninominale. Après avoir protesté hier au siège de leur formation politique, de nombreux jeunes sont descendus dans la rue ce vendredi, 20 décembre 2019. Ils s’opposent à la candidature de Taliby Dabo et réclament un candidat jeune, rapporte le correspondant de Guineematin.com sur place.

Aziz Diop, préfet

« La jeunesse de Kankan veut un député jeune ; Taliby Dabo n’est pas notre choix ; Taliby Dabo zéro », c’est à travers ces slogans qu’un groupe de jeunes de femmes du RPG Arc-en-ciel ont exprimé leur mécontentement face au choix de Taliby Dabo pour être le candidat de leur parti au poste de député uninominal de Kankan. Ils se sont rendus au siège de la préfecture pour exprimer leur position au préfet, Aziz Diop, et lui demander de transmettre le message au président de la République.

Ibrahima Kalil Chérif, porte-parole des manifestants

« Monsieur le préfet de Kankan, nous sommes venus vous dire que la liste qui a été élaborée sur la base de la corruption par les huit généraux, est nulle et de nul effet pour nous. Nous sommes venus vous voir pour que vous puissiez transmettre le message à qui de droit. Taliby Dabo n’est pas le choix de Kankan, il n’est pas le choix de la jeunesse. Monsieur le préfet, je vous rappelle que l’enjeu le pus majeur, c’est quand les braves populations de Kankan verront sur la liste quelqu’un qui se promènent avec des convocations : les femmes sont là, les victimes de MUFFA. Le RPG n’est pas un parti qu’il faut manipuler, donc c’est pourquoi nous sommes venus vous dire que nous sommes catégoriquement opposés à cette liste, au choix de ce monsieur », déclaré Ibrahima Kalil Chérif, le porte-parole des manifestants.

Aziz Diop, préfet de Kankan

En réponse, le préfet de Kankan a dit avoir pris bonne note des revendications des jeunes, qu’ils jugent légitimes. Aziz Diop leur a promis de transmettre fidèlement leur message à qui de droit. « Il ne faut pas aller à gauche ni à droite, le Pr Alpha Condé a dédié son mandat aux jeunes et aux femmes. L’ancien président, Sékou Touré, a toujours dit que la jeunesse a raison. Je vous ai bien écouté, je transmettrai à qui de droit vos revendications légitimes. Je n’ai pas de conseils politiques à vous donner par rapport à votre positionnement, nous voulons la stabilité totale à Kankan », a dit le préfet.

Ces protestations interviennent alors que les responsables du parti au pouvoir sont réunis à Conakry pour valider les candidatures de ses représentants aux élections législatives dans les différentes circonscriptions électorales du pays.

De Kankan, Abdoulaye N’koya SYLLA pour Guineematin.com

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin