Nouvelle constitution : « c’est le rouleau compresseur qui avance » (Badiko)

La publication de l’avant-projet de nouvelle constitution que le pouvoir compte faire adopter suscite une vague de réactions au sein de la classe politique guinéenne. Interrogé sur la question par un journaliste de Guineematin.com, Mamadou Badiko Bah, le président de l’UFD, dit ne pas être surpris. Pour l’opposant, les autorités du pays sont dans la même logique de confiscation du pouvoir avec ou sans le président Alpha Condé.

« Pour nous, cela n’est pas une surprise, c’est le rouleau compresseur qui avance, il n’y a rien de nouveau. Les gens se polarisent sur un problème de 3ème mandat alors qu’il y a énormément de vannes qui sont ouvertes. Ce n’est pas clair mais le texte est parsemé de recours aux lois organiques. Donc la logique de la confiscation du pouvoir avec ou sans l’actuel président est là. Les gens se polarisent sur le 3ème mandat mais nous nous voyons malheureusement plus loin la confiscation du pouvoir par ses acolytes. C’est le système corrompu qui est là avec ou sans lui.

On aurait tort de ne se polariser que sur le 3ème mandat puisqu’il se donne les moyens légaux qui pullulent partout, qui pullulent dans ce texte. On se donne la possibilité de se fabriquer n’importe qu’elle loi avec une Assemblée presque monocolore. C’est ça le problème. Le problème n’est pas le problème d’individus, ce n’est pas la personne d’Alpha Condé qui est le problème qu’on a installé dans la durée et dans l’éternité. Suite à l’annonce de cette nouvelle constitution, non seulement ouvre la porte à un 3ème mandat mais il y a suffisamment de points de suspension », a-t-il dit.

Mamadou Bhoye Laafa Sow pour Guineematin.com

Tel: 00224 622919225 / 666919225

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS