Lutte contre un 3ème mandat : le FNDC enregistre une nouvelle adhésion

Engagé dans une difficile bataille contre le projet de nouvelle constitution que le président Alpha Condé veut soumettre à un référendum pour pouvoir s’octroyer un troisième mandat, le FNDC continue d’engranger des soutiens. Le collectif des Jeunes Démocrates de Guinée a officialisé son adhésion au Front National pour la Défense de la Constitution hier, samedi 21 décembre 2019. Cette structure de jeunesse vient apporter sa contribution au combat porté par le FNDC et qui vise à empêcher le président de la République à briguer un troisième mandat, a appris Guineematin.com à travers un de ses journalistes.

Ibrahima Kalil Diallo, président du collectif des Jeunes Démocrates de Guinée

Selon Ibrahima Kalil Diallo, le président du collectif des Jeunes Démocrates de Guinée, l’adhésion de sa structure au FNDC est motivée par « des raisons patriotiques. Parce que vous conviendrez avec moi que le combat que le FNDC est en train de mener est un combat national. Ce n’est ni un combat d’une ethnie, ni un combat d’une région encore moins un combat d’un individu, comme le fait d’ailleurs le pouvoir qui est en train de ramener le combat sur des bases ethniques, juste pour diviser les gens. Donc nous nous sommes engagés par patriotisme, parce que le combat que le FNDC est en train de mener c’est un combat pour toute la Guinée », a-t-il indiqué.

En adhérant au Front National pour la Défense de la Constitution, ce collectif compte s’investir dans la mobilisation des Guinéens afin de les amener à descendre massivement dans les rues pour exprimer leur opposition au projet du chef de l’Etat. « C’est par la mobilisation que nous comptons accompagner le FNDC. D’ailleurs notre structure, c’est une organisation de mobilisation des
jeunes. Donc, nous allons nous y mettre pour non seulement mener le combat de la mobilisation de la jeunesse, mais aussi mobiliser la jeunesse pour le combat que le FNDC est en train de mener pour la Guinée », a promis Kalil Diallo.

Billo Bah

Au nom de la coordination nationale du FNDC, Billo Bah a souhaité la bienvenue à ces jeunes. Il a indiqué que le combat du front a besoin d’une grande mobilisation du peuple de Guinée pour aboutir. « Notre nombre fait notre force. Vu le combat que nous menons, nous avons besoin le soutien de tout le peuple souverain de Guinée. Et lorsque nous enregistrons l’adhésion d’une structure aussi organisée, aussi engagée, nous osons espérer que c’est un plus, qui va apporter une plus-value au combat que nous menons sur le terrain », a-t-il dit.

A rappeler que le Front National pour la Défense de la Constitution prévoit une nouvelle manifestation de rue le 26 décembre prochain. Celle-ci sera suivie d’autres mouvements de protestation dont la nature n’a pas encore été annoncée.

Saidou Hady Diallo pour Guineematin.com

Tél. : 620 589 527/654 416 922

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS