Même si elle avait finalement été autorisée avec un itinéraire modifié, la marche que le FNDC comptait organiser demain, jeudi 26 décembre 2019, n’aura pas lieu. Elle a été reportée au 6 janvier 2020, a appris Guineematin.com à travers un de ses reporters. La décision a été annoncée à l’issue d’une rencontre des leaders du front anti-troisième mandat organisée dans l’après-midi de ce mercredi, à Conakry.

Le Front National pour la Défense de la Constitution explique ce report par la célébration de Noël et l’approche des fêtes de fin d’année. Après une réflexion approfondie et un échange entre ses responsables, la structure a jugé nécessaire, pour ces raisons, de reporter sa manifestation au lundi, 6 janvier 2020.

Le FNDC, par la voix de son coordinateur national, Abdourahmane Sanoh, annonce aussi qu’à partir du 13 janvier, il va entamer une protestation continue dans tout le pays et à l’extérieur jusqu’à ce que le président Alpha Condé renonce à son projet de nouvelle constitution, qui lui ouvrirait la voie à un troisième mandat.

En attendant, la structure appelle une nouvelle fois la communauté internationale à intervenir avant qu’il ne soit trop tard. Car, selon elle, les risques de déstabilisation de la Guinée n’ont jamais été aussi élevés qu’aujourd’hui, en raison de la décision du président Alpha Condé de changer la constitution du pays pour s’octroyer un troisième mandat en 2020.

Ibrahima Sory Diallo pour Guineematin.com
Tel. 621 09 08 18

Facebook Comments

Commentaires

Alpha Guineematin.com