Conakry : l’archevêché célèbre Noël avec les enfants déshérités

Monseigneur Vincent Koulibaly, archevêque de Conakry, et les enfants

Comme chaque année, après la célébration de la fête de Noël, l’Eglise Catholique de Guinée organise une cérémonie pour les enfants, une journée dénommée « Noël avec les enfants ». La cérémonie a été finalement célébrée dans la journée du vendredi, 27 décembre 2019. C’est la cour de l’archevêché de Conakry, dans la commune de Kaloum, qui a servi de cadre à cette rencontre destinée à faire plaisir aux enfants déshérités et à les mettre sur le chemin de la droiture, a appris sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

Cette activité a connu la présence de différentes paroisses de Conakry et de nombreux enfants venus partager ces moments. Dans son discours, l’archevêque de Conakry, monseigneur Vincent Koulibaly, s’est adressé aux enfants en leur demandant de faire preuve d’ouverture dans leur milieu de vie. « Jésus est né et il a réjouit le monde entier. On ne peut pas fêter la naissance de Jésus sans penser aux enfants. C’est pourquoi nous avons organisé cette cérémonie, pour passer un temps de prière, un temps de partage avec eux. Et pour ce temps de partage, de prière, j’ai voulu cette année inviter les enfants à imiter Jésus, dans son humilité, dans son affection pour aider ceux qui souffrent, pour aider les pauvres et que les enfants aussi fassent la même chose. Qu’ils s’abaissent, qu’ils s’humilient pour aider et sauver tous ceux qui sont autour d’eux, qui ont besoin de leur aide. Ils doivent aussi prier pour les enfants qui sont dans les pays en crise, en guerre, et surtout ceux qui sont frappés par la famine. J’ai demandé aussi aux enfants que Jésus s’est présenté comme le chemin, la vérité et la vie. Alors pour cela, les enfants doivent aimer la vérité, ils doivent tourner le dos au mensonge, à la tricherie, au vol et à l’injustice ».

Par ailleurs, l’archevêque de Conakry a invité les enfants à suivre le bon chemin. « L’enfant doit grandir sur le chemin de la vérité. J’ai dit, un enfant qui triche, camoufle les choses à l’école, demain s’il est responsable, il va continuer à tricher, à voler et cela n’est pas une bonne chose dans la vie de l’homme. J’ai voulu que les enfants prennent l’exemple de Jésus pour qu’ils grandissent pour le bonheur de notre pays, la Guinée. J’encourage également les parents à suivre l’éducation des enfants. Ils doivent continuer la mission que le seigneur leur a confiée. Les parents ne doivent pas démissionner dans l’éducation des enfants, il faut qu’ils acceptent de les éduquer. Ce qui leur permettra de préparer leur avenir », a dit monseigneur Vincent Koulibaly.

Gérald Lanso Bangoura, coordinateur de la structure « Enfance Missionnaire »

Présent à cette cérémonie, Gérald Lanso Bangoura, coordinateur de la structure « Enfance Missionnaire », est revenu sur la finalité de la mobilisation. « Noël pour les enfants c’est né d’une volonté de notre père Evêque, qui a voulu créer un espace pour les touts petits, pour les aider à vivre la fête de Noël entre eux et à leur manière. Donc, c’est un moment spécial, que les enfants pensent aussi à leurs amis enfants qui sont dans les difficultés, qui n’ont pas eu la chance de célébrer la fête de Noël ou qui sont malades. Donc, notre père Evêque voulait d’abord que ces enfants partagent la joie ensemble. Mais aussi une occasion pour eux de prier pour les enfants qui n’ont pas eu la chance de célébrer cette fête de Noël, d’où le thème « les enfants aident les enfants ». L’Enfance Missionnaire prépare ces enfants à être des missionnaires auprès des autres enfants. Pour que les enfants soient les vrais missionnaires, ils ont besoin d’une bonne éducation sur le plan de la formation et surtout sur le plan spirituel. Et ces enfants seront sérieusement préparés pour apporter des messages d’amour auprès des autres enfants. En 2018 on a célébré les 175 ans d’existence de la structure Enfance Missionnaire, et nous travaillons constamment à faire des enfants des instruments d’évangélisation auprès des autres enfants, à leur donner la place dans cette mission qui est la mission de toute l’Eglise. Ces enfants sont l’avenir de toute l’humanité », a laissé entendre monsieur Bangoura.

Durant cette cérémonie, l’archevêque de Conakry, Monseigneur Vincent Koulibaly, a procédé à la distribution de cadeaux aux enfants et aussi de la nourriture.

Saa Foko Millimouno pour Guineematin.com

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS