Députation à Kindia : les sages et les jeunes démentent Demba Fadiga et menacent le RPG

Elhadj Benna Seny Camara, président de Kania Langni

Le choix des candidats pour la députation au sein du parti au pouvoir, le RPG Arc-en-ciel, dans la préfecture de Kindia, continu de diviser. Accusés d’actes de corruption par le député Demba Fadiga, choisi par le bureau national, les notables, la jeunesse et l’association des chefs de quartiers n’en démordent pas. Ils ont réaffirmé leur opposition au choix du parti et disent avoir jeté leur dévolu sur les jeunes Moustapha Keita et Sékou Oumar Traoré pour les législatives de février 2020 et menacent de faire perdre le parti. L’annonce en a été faite hier vendredi, 27 décembre 2019, à l’occasion d’une rencontre tenue au siège de Kanialanyi, au quartier Tafori, dans la commune urbaine, rapporte l’un des correspondants de Guineematin.com basé dans la préfecture.

Le fossé se creuse davantage entre Demba Fadiga, député sortant à l’uninominal et les notables, les responsables locaux et les jeunes de Kindia. Accusé d’avoir reçu d’importantes sommes d’argent pour soutenir un camp dans ce duel, les sages sont très amers contre monsieur Fadiga.

Au cours de la rencontre d’hier, Elhadj Benna Sény Camara, président de l’association Kanialanyi, a balayé d’un revers de main ces accusations. « Le député Demba Fadiga est entrain de raconter du n’importe quoi à Conakry sur les ondes des radios. Le député doit comprendre qu’il n’est plus aujourd’hui le choix des notables de Kindia. C’est un groupe de personnes qui l’a désigné pour continuer au parlement. Ce n’est pas notre choix. Nous nous sommes réunis et nous avons décidé que cette fois ci ce sont les jeunes Moustapha Keita, président des fils ressortissants de Kindia vivant à Atlanta (USA), et Sékou Oumar Traoré. Nous avons fait la liste pour envoyer à Conakry et remettre au président de la République. Nous attendons sa réponse. Mais, qu’il comprenne que c’est le choix des jeunes, des sages et femmes de Kindia. En plus, personne ne nous a donné de l’argent. Cheick Taliby Sylla (ministre de l’Energie, ndlr) dont il parle, c’est un homme crédible, il n’agit pas pour diviser Kindia, il agit toujours pour prêcher la paix dans sa ville natale. Notre structure n’est pas à Conakry. Nous agissons pour régler les différends à Kindia. Même si Demba Fadiga continue de se comporter de la sorte, nous sommes sereins dans notre choix », a laissé entendre Benna Seny Camara.

Mamadou Saliou Sylla, président de l’association des chefs animateurs de jeunesse des quartiers de Kindia

Même son de cloche chez Mamadou Saliou Sylla, président de l’association des chefs animateurs de jeunesse des quartiers de la commune urbaine de Kindia. « Notre position est très claire. Le choix des doyens, des sages de Kindia, nous sommes tous derrière cela. Nous soutenons les doyens et les sages. Les deux jeunes qu’ils ont choisis à Kindia, Sékou Oumar Traoré et Moustapha Keita, c’est aussi notre choix ».

D’ailleurs, Saliou Sylla soutient que Demba Fadiga n’a rien fait pour Kindia et qu’il n’a plus la confiance de la jeunesse. « On n’a pas été associé pour le choix de Demba Fadiga. Même si on nous consultait, on aurait dit de changer ces gens (Demba Fadiga et Abdoulaye Sylla de la liste nationale, ndlr) parce qu’ils n’ont rien fait pour Kindia. C’est la vérité. Il faut voir que Kindia n’a reçu le cinquantenaire de l’indépendance que seulement à la dernière position. Et jusqu’à présent, rien n’est fait. Comment peut-on choisir des personnes qui ne peuvent rien faire pour vous ? Nous préférons les jeunes qui peuvent faire quelque chose à Kindia. Sans ces deux choix-là, le RPG AEC va perdre à Kindia. C’est tout Kindia qui les a choisis. Nous jeunes, on ne connait pas d’autres candidats ici », a martelé Mamadou Saliou Sylla.

De Kindia, Amadou Baïlo Batouala Diallo pour Guineematin.com

Tél : (0224) 628516796

-Publicité-spot_img
-Publicité-spot_img

AVIS & COMMUNIQUÉS

PUBLIREPORTAGE

OFFRE D'EMPLOIS