L’ambiance monte à Conakry avec la célébration des fêtes de fin d’année. Les lieux publics sont généralement pris d’assaut par de nombreux citoyens pour se divertir. C’est le cas de la plage « Le Refuge » de Lambanyi, dans la commune de Ratoma, où un aménagement est visible pour réserver un accueil chaleureux aux Conakrykas, désireux de se divertir à l’occasion des fêtes de fin d’année. Le constat a été fait par un reporter de Guineematin.com dans la journée de ce mardi, 31 décembre 2019.

Mohamed Conté, gérant de la plage « Le Refuge », est revenu sur ce qui a été entrepris pour l’aménagement des lieux et sur ses attentes. « J’ai commencé à gérer cette plage au début du mois de décembre-là. C’est le seul mois que certains prennent leur temps pour venir passer quelques heures au bord de la mer. On a aussi un Night Club dont la rentrée est à 20.000 GNF par personne. Peut être, comme c’est le 31 décembre, on espère avoir beaucoup de clients. Parce qu’à Conakry les jeunes considèrent la nuit du 31 décembre plus que les autres jours, c’est le seul jour où tout le monde profite pour s’amuser. Même ceux qui n’ont jamais eu le temps de sortir durant toute l’année écoulée, ils profiteront de sortir aujourd’hui avec leurs partenaires. Nous avons l’espoir d’avoir des clients le soir, parce qu’à partir du mois de janvier les plages ne seront plus fréquentables. Le seul mois que les gens profitent pour rendre la vie séduisante, c’est mois de décembre ».

Cet ancien étudiant de l’université Gamal Abdel Nasser de Conakry, a lancé un appel aux étudiants diplômés qui passent leur temps à rester sans rien faire, de prendre leurs responsabilités, de frapper à toutes les portes, certaines vont finir par s’ouvrir.

Saa Foko Millimouno pour Guineematin.com

Facebook Comments Box

Commentaires

Guineematin