Le Front National pour la Défense de la Constitution (FNDC) va encore une fois battre le pavé à Conakry et à l’intérieur du pays ce lundi, 6 janvier 2020. La démarche vise à contester le projet de nouvelle constitution qui pourrait ouvrir la voie à un 3ème mandat pour le président Alpha Condé. L’acte 7 des manifestations du FNDC a une nouvelle fois affecté les activités au grand marché de Madina où boutiques, banques et magasins sont restées fermés, a constaté sur place Guineematin.com à travers un de ses reporters.

L’ambiance est morose ce lundi au grand marché de Madina, dans la commune de Matam. Cette situation est la conséquence de la marche du FNDC contre le 3ème mandat pour Alpha Condé. Une marche qui va partir de la Tannerie pour Dixinn Terrasse, en passant par Aéroport, Gbessia, Condébounyi, Concasseur, Hamdallaye, Belle Vue.

Au marché de Madina, plus grand centre de négoce du pays, les boutiques, les banques et les magasins sont fermés. Interrogé sur les lieux par notre reporter, Mamadou Kalil Diallo a expliqué les raisons de sa présence à Madina pour cette journée. « Bien que cette manifestation des opposants à un troisième mandat d’Alpha Condé est un combat noble, mais elle ralentit nos activités commerciales à Madina. Nous sommes obligés d’être là pour ne pas que des individus malintentionnés viennent cambrioler nos boutiques et magasins, parce qu’à chaque fois qu’il y a des marches, nous sommes toujours victimes de vols et cela joue beaucoup sur nous », a-t-il laissé entendre.

Pour sa part, Boubacar Diallo, se disant membre du FNDC, encourage les citoyens à rejoindre le mouvement pour faire échec au projet de 3ème mandat. « Moi-même je suis un membre du FNDC. C’est pourquoi je m’en vais exhorter tous les guinéens, conscients de la prise en otage de notre jeune démocratie par Alpha Condé et les caciques du RPG, d’adhérer à ce front qui est entrain de faire un combat noble pour défendre les acquis de notre démocratie. C’est vrai que cette marche du FNDC affecte sérieusement nos activités de commence ici à Madina, mais je trouve qu’elle est normale », soutient-il.

Depuis Madina, Léon Kolié pour Guineematin.com

Tél : 661 74 99 64

Facebook Comments

Commentaires

Guineematin